Jeûne séquentiel

3 fausses croyances sur le jeûne séquentiel !

Temps de Lecture: 9 min

Nombreux sont les lieux communs et les idées reçues concernant l’alimentation et le jeûne séquentiel.

Certains de ces lieux communs et de ces idées reçues sont portés par des professionnels du sport et de la santé n’ayant pas fait l’effort, de la remise en question, de la mise à jour de leurs connaissances et de leurs pratiques.

Voici 3 fausses croyances sur le jeûne séquentiel.

 

1. Le jeûne séquentiel est dangereux pour les femmes.

Cette idée est complètement fausse, au contraire le jeûne séquentiel est excellent pour les femmes comme pour les hommes.

Jeûne séquentiel et menstruation :

On me pose souvent la question sur le risque d’absence de règle en pratiquant le jeûne séquentiel.

Le jeûne séquentiel va dans le sens de votre biologie, vous perdez du gras progressivement et non de façon extrême comme dans les régimes mettant votre corps en famine.

Les régimes drastiques ont un effet néfaste sur votre taux d’œstrogène et c’est pour cela que certains régimes peuvent perturber vos hormones.

Les études sont de plus en plus nombreuses et viennent confirmer tous les incroyables bienfaits du jeûne séquentiel.

Le jeûne séquentiel n’est pas un régime, c’est un mode de vie.

Il ne s’agit pas de vous priver de nourriture ou de vous affamer, avec le jeûne séquentiel vous mangez à votre faim.

De ce fait, celui-ci ne perturbera pas votre taux d’œstrogène, donc n’aura pas d’effet néfaste sur votre cycle menstruel.

Des études (1,2) démontrent également l’efficacité du jeûne séquentiel pour faire perdre du gras aux femmes.

Le jeûne séquentiel est très favorable à la santé des femmes et des hommes, les deux peuvent profiter de ses bienfaits.

Le jeûne séquentiel favorise la santé cellulaire et ainsi les réactions chimiques se déroulant dans vos cellules sont catalysées par une série d’enzymes qui agissent de manière séquentielle.

Ces puissantes réactions permettent des changements qui provoquent des processus cellulaires tels que :

  • La lipolyse adipocytaire (élimine les graisses stockées dans le tissu adipeux)
  • Cétogénèse (conversion du gras en énergie)
  • La résistance au stress oxydatif (lutte contre les radicaux libres)
  • L’autophagie (nettoyage cellulaire)

Les découvertes émergentes d’études humaines indiquent que le jeûne séquentiel agit sur l’ensemble de votre biologie interne.

Ce qui aboutit à une kyrielle d’améliorations sur votre santé comme :

  • L’amélioration de la régulation de vos hormones (leptine, cortisol, insuline…)
  • L’amélioration de la sensation de satiété
  • L’amélioration de vos défenses immunitaires
  • L’amélioration de votre santé cérébrale
  • L’amélioration de votre glycémie
  • L’amélioration de votre santé cardiovasculaire
  • L’amélioration de vos performances sportives
  • Amélioration du taux de « bon » cholestérol

Il reste encore beaucoup à apprendre sur le jeûne séquentiel et de ses bienfaits pour les femmes.

Les résultats positifs à ce jour servent à mettre en évidence des pistes prometteuses pour de futures recherches et d’autres incroyables bienfaits.

 

2. Le jeûne séquentiel est synonyme de « mode famine » pour votre corps.

Le jeûne séquentiel est à ne pas confondre avec la restriction calorique dans laquelle l’apport calorique quotidien est réduit de façon chronique de 20 à 40 %,  mais où la fréquence des repas est maintenue.

La restriction calorique cause des dommages métaboliques, votre corps réagit face à la réduction des apports caloriques et c’est par réaction à cette situation que votre corps passe en « mode famine » et ralentit fortement la perte de gras.

Le « mode famine » ou thermogenèse adaptative, est une réaction physiologique, car votre corps doit palier à cette situation d’urgence, vécue par votre corps comme une insuffisance nutritionnelle chronique potentiellement mortelle.

Le jeûne séquentiel c’est la vie pas la mort, je vous ai énuméré ses bienfaits au point numéro un.

Le jeûne séquentiel contrairement à la restriction calorique n’est pas synonyme de « mode famine » pour votre corps bien au contraire, il permet à votre corps d’enfin utiliser ses réserves d’énergie.

Grâce au jeûne séquentiel, les cellules adipeuses de votre corps libèrent des graisses dans votre circulation sanguine.

Ces graisses se dirigent directement vers votre foie, où elles sont converties en énergie pour votre corps et votre cerveau.

Donc, au lieu d’être en « mode famine » comme avec la restriction alimentaire, avec le jeûne séquentiel vous permettez à votre corps d’utiliser votre gras comme carburant.

Ce gras est une excellente énergie, vous vous nourrissez donc de l’intérieur en brûlant votre graisse.

Lorsque votre foie catabolise vos graisses, il produit des molécules nommées corps cétoniques.

En plus d’augmenter votre énergie, les corps cétoniques déclenchent la libération de facteurs neurotrophiques issus du cerveau, excellents pour aider votre cerveau à l’apprentissage et la mémoire.

Il y a deux manières d’augmenter le nombre de corps cétonique, soit par le jeûne soit par l’alimentation.

Le régime cétogène est réputé pour sa capacité à augmenter le nombre de corps cétonique, mais il reste bien inférieur au jeûne séquentiel qui peut en augmenter le nombre 5 fois plus que le régime cétogène.

Le jeûne séquentiel est excellent pour votre santé.

(Les lecteurs de cet article ont également lu :  Top 5 des avantages santé du jeûne séquentiel)

3. Le jeûne séquentiel baisse votre métabolisme basal

Il arrive parfois que certaines personnes avancent le fait que le jeûne séquentiel baisse le métabolisme de base.

Encore une fois, il s’agit d’une erreur sûrement due au fait de confondre jeûne séquentiel et régime (restriction calorique).

La restriction calorique vers laquelle vous poussent les régimes, vous affame au point qu’à long terme votre corps baisse votre métabolisme de base.

Le jeûne séquentiel au contraire agit positivement sur vos hormones, ce qui augmente votre métabolisme et permet de brûler plus de gras.

La dépense énergétique au repos c’est-à-dire votre métabolisme de base augmente en même temps que la noradrénaline dans votre sang.

Le jeûne séquentiel active les enzymes digestives de vos cellules appelées lysosomes.

Les lysosomes consomment tous les déchets ainsi que les virus, les particules alimentaires et autres bactéries et les recyclent en autres cellules et en énergie, c’est ce que l’on nomme l’autophagie.

Toutes ces différentes structures protéiques décomposées en acide aminé par les lysosomes permettent à votre corps d’utiliser ses propres protéines.

Votre corps va donc s’activer pendant votre jeûne séquentiel pour rétablir la quantité de protéine nécessaire et se nettoyer, ce qui aura pour effet d’augmenter votre métabolisme.

 

BONUS !

4. Il faut manger 3 repas + 2 encas par jour

Bien des coachs préconisent cette méthode qui consiste à :

Ils vous expliquent ensuite par A plus B que c’est la meilleure méthode pour perdre du gras.

Mais que disent les études sur le sujet ?

La grande majorité des études nous apprennent à ce sujet que de manger ainsi n’aide pas à perdre du gras.

Deux études sur le sujet sont parues sur la bibliothèque nationale de médecine et voilà leurs conclusions :

Première étude parue en 2015 :

« Nous concluons que les preuves épidémiologiques sont au mieux très faibles et représentent presque certainement un artefact. Un examen détaillé des explications mécanistes possibles d’un avantage métabolique des schémas de repas à grignoter n’a pas révélé d’avantages significatifs en ce qui concerne la dépense énergétique. Bien que certaines études à court terme suggèrent que l’effet thermique de l’alimentation est plus élevé lorsqu’une charge d’essai isoénergétique est divisée en plusieurs petits repas, d’autres études réfutent cela, et la plupart sont neutres ».

 

Deuxième étude parue en 2016 :

« La prévalence de l’obésité continue d’augmenter dans le monde développé, en raison d’un bilan énergétique positif et d’une activité physique réduite. À l’heure actuelle, il existe toujours une perception au sein de la communauté en général, et parmi certains nutritionnistes que manger plusieurs petits repas espacés tout au long de la journée est bénéfique pour le contrôle du poids et la santé métabolique. Cependant, les essais d’intervention ne soutiennent généralement pas les preuves épidémiologiques, et des données émergent suggérant que l’augmentation de la période de jeûne entre les repas peut avoir un impact bénéfique sur le poids corporel et la santé métabolique. À ce jour, ces preuves sont de courte durée et il devient de plus en plus évident que le moment des repas doit également être pris en compte si nous voulons garantir des bienfaits optimaux pour la santé… »

 

Donc selon ces études vous ne perdrez pas de gras grâce à cette méthode au mieux cela ne changera rien.

Je ne vous conseille pas d’augmenter le nombre de vos prises de repas, car cela risquerait d’augmenter vos pics de glycémie donc de prise de gras.

Le jeûne séquentiel permet généralement une baisse de 20 % de la glycémie.

Comme le permet le jeûne séquentiel et comme le préconisent ces études :

  • Faites le contraire des repas fréquents, c’est à dire augmenter les périodes des jeûnes entre les repas.
  • Pour paraphraser l’étude « il devient de plus en plus évident que le moment des repas doit également être pris en compte si nous voulons garantir des bienfaits optimaux pour la santé »

Le jeûne séquentiel permet de faire disparaitre les effets secondaires causés par l’ingestion alimentaire chronique.

Beaucoup d’idées reçues sur le jeûne séquentiel, beaucoup parlent, mais peu ont pris vraiment le temps d’étudier la question et encore moins le pratique depuis des années.

Dans tout ce que je vous propose, je pense à aller à l’encontre des idées reçues, c’est ce qui me motive à créer des contenus qui soient les plus utiles à votre santé et à votre perte de gras.

Le jeûne séquentiel est une merveille pour le corps humain, vous êtes prévu pour fonctionner ainsi et de plus en plus d’études viennent corroborer mes propos.

Mais au-delà des études, c’est surtout les résultats dans la vraie vie et pas seulement dans les laboratoires qui montrent la formidable puissance du jeûne séquentiel, pour vous faire perdre du gras tout en vous faisant gagner des années de vie en santé.

Pensiez-vous qu’une de ces 4 affirmations était vraie ?

Avez-vous déjà entendu ce genre de propos ?

 

 

VOUS ÊTES AU TOP !!!

Partager l'article :

4 commentaires

  • Laurent Juraver

    Bonjour Chapeline!

    Oui en effet c’est juste un rythme à prendre qui est en parfaite résonance avec le corps humain.

    Le jeûne séquentiel c’est la vie !

    Au plaisir Chapeline.

  • Laurent Juraver

    Welcome Idriss !

    Heureux de vous faire découvrir de bonnes choses excellentes pour votre santé.

    Je vous prépare plein de bonnes choses, donc restez connecté.

    Au plaisir.

    VOUS ÊTES AU TOP !!!

  • Idriss

    Je découvre le site, je ne connais pas trop le jeûne,j’étais venu pour le HIIT et je découvre d’autres choses, l’année finie bien.

    Article interesssant pour l’année prochaine je vais tester HIIT plus jeûne séquentiel grâce à vous merci!

  • Chapeline

    Bonjour Laurent,

    Encore un article au Top et très intéressant.

    J’ai déjà entendu parler de deux de ces 4 idées reçues. Et je n’ai pas vraiment adhérer.

    Je suis contre les régimes de manière générale et la restriction calorique en fait partie.

    Je pratique le jeûne séquentiel 16 et je dois dire que cela n’est pas du tout difficile.

    Le jeûne séquentiel n’est pas évident au début, mais après on ressent vraiment le changement.

    Merci Laurent Au Top 😁☺

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.