Santé

LE MUSCLE POUBELLE !?

Temps de Lecture: 7 min

C’est quoi le muscle poubelle ?

C’est un muscle qui est peu connu des non-initiés, et dont les fonctionnalités sont encore moins connues. Pourtant c’est un muscle central, un muscle profond, c’est le seul muscle qui relie le haut et le bas du corps !

Je vous parle du PSOAS.

PSOAS

Le psoas est accompagné du muscle iliaque, c’est pour cela que l’on nomme cet ensemble de muscle le psoas-iliaque, ensemble renommé de nos jours ilio-psoas.

ILIAQUE

 

PSOAS ILIAQUE OU ILIO-PSOAS

 

Ces deux muscles se rejoignent sur le haut du fémur (petit trochanter) sur un tendon commun.

Le psoas agit sur la colonne, les lombaires, le bassin et le fémur. Il a deux actions majeures :

  1. Fléchisseur de la hanche (montée de genoux par exemple).
  2. Fléchisseur de rachis (lorsque vous êtes debout et que vous vous penchez avant).

Mais pas seulement… ce muscle est également responsable de la stabilisation du corps. Le psoas a pour rôle d’aider le corps à rester droit et en mouvement. Il a de nombreuses répercussions sur la mobilité, l’équilibre…

L’iliaque agira surtout sur le bassin.

Vous avez un psoas gauche et un psoas droit, un iliaque gauche et un iliaque droit.

Maintenant que vous savez les situer, voyons ensemble :

POURQUOI LE PSOAS EST APPELE MUSCLE POUBELLE ?

Son surnom de muscle poubelle vient du milieu médical et kinésithérapeutique, car il se gorgerait de toxines en provenance des reins. Au  yoga, le psoas récupèrerait toutes les toxines dues à l’anxiété et la peur, Ce qui aurait pour conséquence de provoquer une psoasite (inflammation du psoas), le muscle devenant donc hyper sensible.

Cette idée de muscle poubelle à toxines ne fait pas l’unanimité, car non démontrée scientifiquement. Ce qui par contre fait l’unanimité est le fait qu’il s’agit d’un muscle très important, peu connu et dont il faut prendre soin.

Le psoas, à cause du mode de vie sédentaire, a tendance à se raccourcir et à rester contracté. Cela va créer un déséquilibre et favoriser les maux de dos, car le psoas va tirer en continu sur les vertèbres lombaires, créant également des gênes dans l’environnement viscéral. Cette raideur peut générer également des douleurs inguinales (au niveau de l’aine)…

Le psoas est tout le temps sollicité, pas seulement lorsque vous êtes actif mais également lorsque vous êtes passif. Les longues périodes en position assise le rendent plus raide. Ainsi lorsque vous vous levez, vous devez parfois pousser sur vos fessiers (muscles glutéaux) ou le bas du dos pour retrouver une certaine souplesse, pour que votre psoas retrouve une longueur vous permettant de vous tenir droit. Le fait de rester assis vous met dans une position voûtée qui favorise les douleurs du bas du dos.

ETIREZ VOTRE PSOAS POUR EVITER LES BLESSURES

Que vous soyez sportif ou non, l’étirement du psoas est bénéfique pour tout le monde, il devrait même être enseigné à l’école tant il est important. Quand vous étiez bébé, vous étiez sur le dos et bougiez vos jambes, dans cette position le psoas participe grandement à l’élévation des jambes. Puis environ deux mille tentatives plus tard, vous êtiez debout. Votre psoas, muscle de la posture, travaillait en synergie avec le carré des lombes pour maintenir la région lombaire.

 

Plus tard à l’école, on vous forçait à rester assis pendant des heures, très mauvaise idée, mais heureusement vous aviez la bougeotte et à peine la sonnette retentissait vous couriez dans tous les sens, marchiez (entre autres grâce au psoas, muscle de la marche et de la course en synergie avec le grand dorsal et muscle du lever de jambe).. Bref vous ne restiez pas assis. Et vient l’âge adulte où vous conduisez ou prenez les transports, restez assis devant un ordinateur…

Le fameux, métro, boulot, dodo, j’ai mal au dos !

Il est donc capital d’étirer votre psoas, car la vie moderne le raidit, le raccourcit. L’étirer permet d’éviter une psoasite, les blocages vertébraux (douleurs diffuses de la colonne et les hanches), les douleurs lombaires (bas du dos), du sacrum (os dans le bassin avant le coccyx), au niveau du nerf sciatique, les lumbagos, la pubalgie (tendinite du pubis)… cela permet également de retrouver une amplitude dans le coup de reins (extension de la hanche), le lever de genoux, dans les mouvements sportifs tels que tirer dans un ballon de foot ou les coups de pieds en tous genres.

Les vieux jours vous guettent et si vous ne vous occupez pas de l’étirement de votre psoas ou plutôt vos psoas (le gauche et le droit), vous risquez de vous retrouvez avec des psoas raidis, raccourcis, ayant perdus force, élasticité, et de vous retrouvez dans vos vieux jours totalement plié en avant sur votre canne.

COMMENT ETIRER LE PSOAS

Pour éviter et prévenir de tous les désagréments d’un psoas raidi, il suffit de l’étirer régulièrement, par exemple le matin au réveil et le soir au couché. Etirez le au moins trois fois par semaine. Vous pouvez effectuer le mouvement jusqu’à trois fois de suite par jambe.

 

  1. Mettez-vous à genoux bien droit (coussins sous les genoux si nécessaire pour le confort) ;
  2. Pliez une jambe en la mettant bien dans l’axe du bassin de façon à ce qu’elle fasse un angle de 90 degrés ;
  3. Puis baissez le bassin tout en l’ avançant, gardez le dos droit ;
  4. Tenez la position une trentaine de secondes, pensez a bien respirer pour détendre le tissu musculaire ;
  5. N’oubliez pas de faire la même chose de l’autre coté.

SI  genoux au sol vous est inconfortable, je vous explique une autre version de cet étirement dans mon article sur les étirements : cliquez ici.

 

Voici une deuxième façon très simple d’étirer le psoas, que vous pouvez faire tranquillement dans votre lit le matin au réveil ou le soir avant de dormir ;

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  1. Allongez-vous, détendez-vous;
  2. Ramenez calmement votre genoux vers vous;
  3. Pesez sur votre jambe avec vos mains pour sentir une tension sans douleur;
  4. Maintenez la position 30 secondes et changez de jambe (gardez le bas du dos en contact avec le sol ne pas cambrer le dos).

Certains surnomme le psoas le muscle de l’âme, le considérant comme le réceptacle de toutes nos émotions; d’autres l’appellent le muscle poubelle car il serait le réceptacle de nombreuses toxines.

Tous s’accordent à dire que c’est un muscle très important dont il faut prendre soin, en l’étirant régulièrement.

Alors prenez soin de vous pour UN CORPS AU TOP !!

Connaissiez-vous ce muscle ?

L’étirez-vous régulièrement ?

Dîtes-le moi dans les commentaires.

A partager, likez à volonté, vous êtes au top !

 

 

 

 

Partager l'article :

9 commentaires

  • Laurent Autop

    Bonjour,
    C’est un muscle dont on parle peu et pourtant si important et facile à entretenir.
    il ne reste plus qu’à continuer à l’étirer régulièrement 🙂 .
    Au plaisir.

  • Chapeline

    Bonjour,
    Je ne connaissais pas du tout ce muscle, il m’ai arrivé de l’etirer sans même m’en rendre compte sans doute 🤭😁. Maintenant, je connais le nom et les mouvements à faire en toute sécurité.
    Merci, #AuTop

  • Laurent Autop

    Salut Melle Elonda!
    merci, merci !
    On a pas pas zappé d’article génial, mon but est donc atteint 🙂
    Pour diminuer les risques de douleurs au dos = étirer le psoas et éviter si possible de rester des heures assis.
    VOUS êtes au top !!!

  • Laurent Autop

    Salut Danielle !
    Oui en effet au Yoga ils ont pleine conscience de l’importance de ce muscle, parfois appelé muscle de l’âme bien plus joli nom que muscle poubelle.
    Il faut garder cette bonne habitude, content d’avoir aidé a compléter ta connaissance du psoas.
    Merci à bientôt.

  • Danielle

    Salut
    J’avais déjà entendu parler de ce muscle et avais même fait l’étirement que tu décris au yoga mais je ne savais pas que c’était le psoas.
    Merci pour l’article

  • Melle Elonda

    Salut,
    Cet article est vraiment intéressant (comme beaucoup d’ailleurs sur ce site). C’est clairement expliqué pour un sujet pas simple de mon petit point de vue… Et pas une seule fois j’ai eu envie de changer d’article lol.
    La solution à certaines douleurs du dos semble logique du coup = bouger…
    Merci.
    Vous êtes au top

  • Melle Elonda

    Salut,
    Cette article est vraiment intéressant (comme beaucoup d’ailleurs sur ce site). C’est clairement expliqué pour un sujet pas simple de mon petit point de vue… Et pas une seule fois j’ai eu envie de changer d’article lol.
    La solution à certaines douleurs du dos semble logique du coup = bouger…
    Merci.
    Vous êtes au top

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.