HIIT

NE FAITES PAS DE FOOTING SI VOUS VOULEZ PERDRE DU GRAS !

Temps de Lecture: 12 min

Un ami m’a dit un jour : « à chaque fois que je vais courir, je me fais mal quelque part »

Je lui est répondu : « rien ne sert de courir, il faut faire du HIIT point ! »

J’admire voir les personnes souhaitant perdre du gras prendre leur courage à deux mains, partir braver le froid ou la chaleur pour aller courir.

Ça me fait plaisir de les voir passer à l’action, mais je ne peux m’empêcher de penser, tant d’effort pour si peu de résultat…

Loin de moi, l’idée de vous dire que le footing est à proscrire pour votre promenade du dimanche.

Si, votre but est de vous aérer, c’est une excellente idée.

Si votre but est de perdre du gras tout en vous assurant UN CORPS AU TOP,  alors votre promenade vous en éloigne.

SI VOUS VOULEZ PERDRE DE LA MASSE GRASSE, NE FAITES PAS DE COURSE À PIED !

Beaucoup se mettent au jogging (running ou course à pied comme vous voulez) pour perdre du gras, mais quelle erreur !

Avec le jogging, vous ne perdrez pas de gras, vous allez vous faire du mal et perdre votre temps.

Comme vous le savez, si vous me suivez, je pense à aller à l’encontre des idées reçues. C’est ce qui me motive à faire des contenus qui soient les plus utiles à votre santé. C’est pour cela que je vous déconseille le footing.

Il est souvent dit à propos du footing qu’il faut en faire au moins de 45 minutes ou vous ne perdez pas de gras.

Oui c’est vrai qu’en dessous de 45 minutes vous ne perdrez pas de gras, mais au-dessus de 45 minutes non plus !

Vous allez brûler vos muscles, du sucre, de l’eau, mais pas de gras !

Comme vous pouvez le remarquer, je ne parle jamais de perte de poids, mais de perte de gras ce qui n’est absolument pas la même chose.

Vous pouvez dans certains cas de sarcopénie perdre du poids et être encore plus gras. Vous perdez vos muscles et même parfois prenez du gras.

Le muscle est plus lourd que le gras donc votre balance vous indiquera que vous avez perdu du poids et votre miroir vous indiquera que vous êtes flasque.

Les effets de la course à pied ne sont pas si loin quand on y regarde de plus près.

D’ailleurs combien de personnes connaissez-vous qui ont réussi à avoir UN CORPS AU TOP grâce à la course à pied ?

Je le répète, avec le footing vous allez surtout perdre du muscle, de l’eau, du temps et bruler du sucre, mais pas de gras.

De plus, imaginons qu’il faille vraiment courir au moins 45 minutes (pff la barbe) pour commencer à perdre du gras avec la course à pied, et bien sachez que les études ne le recommandent pas.

VOUS N’ÊTES PHYSIOLOGIQUEMENT PAS FAIT POUR COURIR LONGTEMPS !

 

Mais longtemps, c’est quoi ?

Une étude, de 7 chercheurs du department of Exercise Sciences, Brigham Young University, États-Unis et d’Utah Valley Sports Medicine and Orthopedics États-Unis, a montré que si vous courez 30 minutes maximum et pas au de là cela peut être bénéfique pour vos articulations des genoux.

Mais cette étude est une étude préliminaire, concernant moins de vingt participants. Elle confirme le fait que le cardio à  intensité modérée n’est pas fait pour être pratiqué au de là de 30 minutes au risque d’avoir des effets néfastes pour votre santé.

Une autre étude de plus grande envergure menée par des chercheurs danois en 2015 ayant durée douze ans, auprès de 1098 personnes pratiquant le jogging et de 423 personnes qui ne pratiquent pas d’activité sportive, nous montre qu’il est préférable de faire du jogging trois fois par semaine, entre 20 et 48 minutes à chaque fois, car au de la de cette limite cela revient au même que de ne pas faire de jogging du tout.

De plus cette étude nous apprend qu’il y a une vitesse de course à respecter. Si vous courez trop vite, trop souvent votre espérance de vie sera raccourcie en comparaison à une personne respectant la règle des 3 joggings par semaine de 20 à 48 minutes maximum.

Faire du sport pour une mort prématurée super !!

Donc il n’y a pas besoin de faire de débat sur le fait qu’il faille courir plus de 45 minutes pour commencer à perdre du gras, car au de là de 45 minutes ce n’est pas recommandé.

Gardez votre jogging du week-end pour vous dégourdir les jambes et vous promener.

Faites du HIIT pour perdre du gras et renforcer votre santé.

Connaissez-vous Jim FIXX ?

Jim FIXX est l’homme qui a popularisé la course à pied grâce à son best-seller paru en 1977 « The complète book of running ».

Ce livre a été une révélation pour beaucoup de monde et leur a donné l’envie de courir dehors pendant des heures.

Malheureusement, monsieur FIXX est mort à 52 ans d’une crise cardiaque après un footing. D’autres facteurs ont entrainé sa mort. D’autres facteurs oui, la course à pied en fait bien partie. Il avait de gros problèmes cardiaques héréditaires qui n’ont évidemment pas arrangé les choses, il n’aurait surtout pas du faire de running c’était une très mauvaise idée.

Des études ont suggéré que des activités telles que les marathons, les triathlons à distance « Iron Man » et les courses de vélo à très longue distance peuvent provoquer des modifications structurelles du cœur et des grandes artères, entraînant des blessures durables.

Alors cessez de fantasmer sur votre prochain marathon, car vous allez vous faire du mal, faites du HIIT ça vaudra mieux.

Vous pourriez me dire que faire du HIIT aurait été une mauvaise idée également et bien détrompez vous. Le HIIT est recommandé à certaines personnes cardiaques, car les efforts courts et intenses sont excellents pour le cœur.

Évidemment si vous êtes cardiaque seul votre cardiologue est habilité à vous dire si vous entrez dans cette catégorie ou non.

Le HIIT aide même certaines personnes ayant subi une transplantation du cœur !

Une étude a été réalisée par des chercheurs suédois, danois et norvégiens sur l’effet du HIIT sur 81 patients ayant subi une transplantation du cœur. Le but comparé un entrainement d’effort intermittent à haute intensité c’est-à-dire le HIIT à un entrainement à intensité modéré et continu comme le jogging par exemple.

Les résultats ont montré que le HIIT permet d’avoir des résultats bien supérieurs. 

Une capacité à capter de l’oxygène, à le transporter et à l’utiliser au niveau musculaire (VO2MAX) augmentée de 25 % contre 15 % pour une activité modérée, une augmentation de la force musculaire plus importante avec la pratique du HIIT…

De plus dans ces cas particuliers il est obligatoire que cela se fasse en institut spécialisé et suivi médical continu.

BIEN COMMUNIQUER AVEC VOTRE CORPS !

 

 

Vous êtes à la tête d’un état, le votre !

C’est vous qui êtes à la tête de votre royaume intérieur, votre corps interprète tous les messages que vous lui envoyez et agit en conséquence.

Comme je l’explique dans l’article de présentation qui suis-je, l’être humain est fait pour relever des challenges.

Relever des challenges oui, mais pas n’importe lesquels si vous souhaitez perdre du gras pour UN CORPS AU TOP !

L’être humain est fait pour des efforts explosifs pas pour de longues courses à efforts modérées.

Cercle vertueux vs cercle vicieux

Le piège des calories…

Compter les calories dans vos assiettes est un piège, car toutes les calories ne se valent pas. Vous ne pouvez considérer les calories vides (confiseries, sodas) qui sont sans nutriments bons pour le corps, mais parfaits pour prendre du gras et des calories pleines de nutriments indispensables pour UN CORPS AU TOP (vitamines, acides aminés essentiels, fibres…)

Lorsque vous comptez les calories, vous ne prenez pas en compte les effets et réactions biochimiques des calories que vous allez manger. Vous vous piégez vous-même en ne mettant pas le curseur au bon endroit.

Ainsi vous allez prendre du gras en comptant en vain

Avec la course à pied c’est le même piège, vous comptez les calories perdues lors d’une course d’une heure et aurez tendance à essayer de tenir le maximum de temps pour bruler le plus de calories possibles.

Vous vous êtes encore piégé, car comme expliqué pour les calories dans votre assiette, le plus important n’est pas les calories, mais les effets sur votre organisme.

HIIT le cercle vertueux

Faire du HIIT permet en peu de temps c’est à dire 20 minutes maximum, (sans compter l’échauffement, car le temps peut varier d’un individu à l’autre) de déclencher, ce que ne peut faire le footing, c’est-à-dire la possibilité de brûler du gras plusieurs heures même plusieurs jours après la séance de HIIT.

Le HIIT est d’ailleurs reconnu surtout pour sa capacité à faire perdre le gras même et surtout après la séance. Aucune autre activité sportive ne pousse ce mécanisme à un tel niveau.

Ce mécanisme se nomme l’after burn effect, vous allez donc continuer à bruler des calories en plus après votre HIIT.

C’est vous qui commandez, plus votre effort sera intense et plus l’effet durera longtemps.

Donc, choisissez bien le message que vous voulez envoyer à votre corps.

Contrairement au fabuleux jeûne séquentiel que vous devez absolument pratiquer pour UN CORPS AU TOP, le footing lui va agir totalement differemment.

Le footing va mettre votre corps en alerte rouge il va consommer vos muscles et non le gras pour se fournir en énergie.

Votre corps est en mode survie comme lors des régimes, car l’effort demandé à votre corps est bien trop long.

Votre corps n’est pas fait pour ce type d’effort, vous le stressez inutilement, il en est capable, mais à quel prix ?

Votre corps est fait pour des efforts type HIIT.

Quand vous faites du HIIT, votre corps va brûler du gras et se préparer pour la prochaine séance pour être au top ! Il ne réagit pas de la même manière au contraire il préserve le muscle, car il sait qu’il va en avoir besoin pour la prochaine séance et bruler le gras.

J’ai moi-même fait l’expérience du HIIT et du jogging, les résultats n’ont rien à voir, autant esthétiquement que d’un point de vue de la santé.

Quand je pratique le HIIT, je me sens dans une forme olympique c’est pour cela que je le pratique et l’enseigne c’est tout simplement une pure merveille.

Footing le cercle vicieux

Avec le footing, je me suis senti plus fébrile, de plus j’ai noté pas mal de déséquilibre musculaire entre l’arrière et l’avant des cuisses, le haut et le bas du corps, après un footing je me sentais affaibli, normal puisque le footing endommage les globules rouges du sang et affaiblit le système immunitaire.

J’ai donc arrêté…

Alors pourquoi tant de personnes continuent et courent des heures ?

Car elles souffrent peut-être d’une addiction. Pendant un footing vous produisez de l’endorphine qui créé un effet de bien être, mais pour cela il faut courir un bon moment personnellement je sentais cet effet euphorisant entre 45 minutes et 1 heure de course.

C’est un moment très agréable d’extase même je dirai ! Avec l’impression de pouvoir courir sans fin, ce qui est évidemment dangereux comme nous l’avons vu auparavant.

Plus vous courez et plus vous recherchez cette sensation, l’endorphine à un effet euphorisant et antalgique. L’effet antalgique fait que vous ne sentez plus la douleur, ce qui ne vous permet pas d’écouter votre corps et peu vous mener vers la blessure.

Quand je courais, j’ai croisé beaucoup de personnes n’ayant plus que les os sur la peau et j’ai découvert que cette addiction pouvait mener vers une anorexie et un mal être. De plus toutes ces hormones peuvent troubler le sommeil et donc accentuer la fatigue.

Une étude de 2003 de 5 chercheurs de l’école de physiologie appliquée, de Georgia Institute of thecnology, à Atlanta aux USA

Dont voici le rapport :

« Nous rapportons ici les premières preuves que l’exercice d’intensité modérée active le système endocannabinoïde, suggérant un nouveau mécanisme pour l’exercice -analgésie induite et éventuellement d’autres adaptations physiologiques et psychologiques à l’exercice. »

Ce rapport nous apprend donc que des exercices d’intensités modérées comme le footing, le vélo… provoquent une hausse des substances chimiques du cerveau produitent naturellement et qui s’apparente à la marijuana.

Le système endocannabinoïde a normalement pour fonction principale de permettre au corps de garder son équilibre face au stress c’est un système très important. Le footing peut donc avoir un effet néfaste sur l’équilibre hormonal.

En conclusion

Vous n’êtes pas fait pour courir ainsi, vous êtes fait pour courir vite et peu de temps vous arrêter et recommencer, faire des mouvements explosifs, exactement comme je vous le propose avec le HIIT.

Regarder l’admiration que le monde a pour les 100 mètres hommes et femmes, comparez les physiques des marathoniens et sprinters voyez par vous-même la différence.

Pas le même effort, pas le même physique.

Si vous faites du footing, il vous sera recommandé de faire du HIIT pour rééquilibrer votre corps et pour votre santé.

Lorsque que vous faites du HIIT nul besoin de faire du footing, car vous avez plus de résultats bien plus rapidement qu’avec la pratique du footing et en plus vous êtes au top physiquement, mentalement, et votre santé est au top aussi !

Faites du sport santé qui vous fait perdre du gras, faites du HIIT pour UN CORPS AU TOP en téléchargeant gratuitement mon programme de HIIT sous cet article.

À lire également 5 raisons de ne pas faire de course à pied mais du HIIT

Pratiquez-vous le footing ?

Si oui à quelle fréquence ?

Aviez-vous l’intention de le pratiquer avant la lecture de cet article ?

Surtout, prenez soin de vous 🔥

VOUS ÊTES AU TOP !!!

Partager l'article :

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.