Alimentation

3 POINTS INDISPENSABLES POUR COMPRENDRE LES ETIQUETTES ALIMENTAIRES ?

Que regarder en priorité sur les étiquettes ?

1— Regarder la ligne « dont sucre »

Le chiffre est basé sur 100 grammes, ne dépasser pas les 15 grammes de sucre de manière générale pour ne pas avoir de piques d’insuline.

2— La liste des produits

Plus il y a d’ingrédients sur l’étiquette et moins vous devez acheter ce produit, car cela signifie l’ajout d’éléments inutiles et potentiellement dangereux pour votre santé. Donc plus elle est courte mieux c’est, car cela signifie qu’il y a moins de gélifiant d’additifs, de colorants…

Pour tout vous dire (vous êtes au top donc je ne vous cache rien 😉 ) quand je vois sur une étiquette avec une longue liste de produits, je ne la lis même pas et passe au suivant.

Plus de quatre ingrédients c’est déjà trop…

3 — L’ordre des ingrédients

La liste des ingrédients est classée par ordre croissant. L’ingrédient en premier sur l’étiquette est celui le plus présent dans le produit. Si vous lisez en premier sucre par exemple, cela signifie que l’ingrédient le plus présent est le sucre…

Si vous suivez ces simples conseils, vous pourrez choisir en conscience et en confiance.

On me demande souvent comment lire les étiquettes alimentaires. Comment les comprendre ? Quels aliments choisir ?

Ma réponse est souvent la même, si vous voulez ne plus avoir de problèmes avec les étiquettes alimentaires orientez vos choix vers des produits bruts, de productions locales, bio de préférence et cuisinez vous-même.

J’ai conscience que cela est plus facile à dire qu’à faire et que de se fait cette réponse ne serait vous satisfaire. C’est pour cela qu’à travers cet article, je vous donne le chemin direct pour traverser la jungle étiquetée des supermarchés avec beaucoup plus d’aisance et de sérénités.

Depuis décembre 2016, l’étiquetage des aliments préemballés est obligatoire en Europe (applicable depuis 2011).

Chaque emballage doit présenter un tableau nutritionnel qui est le même dans toute l’Europe.

Il doit renseigner sur :

  • La valeur énergétique pour 100 grammes ou 100 millilitres et parfois par portion :

la valeur énergétique est indiquée en calories (kilojoule ou kilocalorie)

  • Les lipides ou matières grasses :

Exemple les acides gras saturés d’origine animale ou végétale

  • Les glucides :

Exemple les sucres des fruits, des biscuits des confiseries…

  • Les protéines :

D’origines animales : poisson, œuf, fromage, viandes…

D’origine végétale : légumineuses, fruits secs, céréales…

  • Le sel

Pour toute autre information sur le produit tel que les vitamines et les minéraux, il n’y a pas d’obligations légales, c’est donc facultatif. Il en va de même pour les apports quotidiens de référence.

Que signifie sans, allégé, pauvre en.. ?

 

  • Pour le sucre :

 

Sans sucre, signifie que pour 100 g de produit il y aura au maximum 0,5 g de sucre.

 

Sans sucre ajouté, signifie que le produit ne contient que du sucre naturellement présent.

 

Allégé en sucre signifie que le produit est au moins 30 % moins sucré que le même produit non allégé.

  • Pour le sel

Sans sel, signifie que le produit est presque sans sel puisqu’il contient moins de 0,002 g de sel pour 100 g.

 

A teneur réduite en sel signifie que le produit contient 25 % de sel en moins que le même produit non allégé.

 

Pauvre en sel signifie que le produit contient au maximum de 0,3 g de sel pour 100 grammes.

  • Pour les matières grasses (lipides) :

Sans matières grasses, signifie que pour 100 g de produit il y aura au maximum 0,5 g de matières grasses.

Pauvre en matières grasses signifie que le produit contient au maximum 3 grammes de matières grasses pour 100 grammes..

Allégé en matières grasses signifie que le produit a au moins 30 % moins de matières grasses que le même produit non allégé.

 

LIRE LES ETIQUETTES EST EXCELLENT POUR VOTRE LIGNE

Selon une étude, de septembre 2012 d’une équipe internationale de scientifiques dirigée par l’université de Santiago de Compostela, lire les étiquettes sur les produits alimentaires est lié à la prévention de l’obésité, en particulier chez les femmes. Selon l’étude qui utilise des données provenant des États-Unis, les consommatrices qui consultent les étiquettes de produits pèsent près de 4 kg de moins.

3 ASTUCES BONUS

 

  • Evitez les produits « vus à la TV », car très souvent tout est dans le marketing et il ne reste plus rien dans le produit. Vous allez surement payer pour du sucre et des additifs.
  • Fuyez les produits dits « fitness » qui trop souvent ne sont que des attrapes « couillons ».
  • Ne faites pas vos courses le ventre vide, la faim est bien mauvaise conseillère alimentaire.

 

Vous pouvez à présent bien choisir vos produits alimentaires.

Partagez likez faite du HIIT !!!

Vous êtes au top !!!

 

Partager l'article :

2 commentaires

  • Laurent Autop

    Bonjour Chapeline,

    Grand plaisir à lire que cet article à permis ai apporté ses fruits.
    Finalement cela ne prend pas beaucoup de temps et permet de manger de manière plus saine pour UN CORPS AU TOP.
    Merci à toi tu es au top !

  • Chapeline

    Bonjour,

    Grace à cet article, je fais désormais mes courses autrement. Je ne prenais pas toujours le temps de lire
    les étiquettes mais maintenant cela a changer.
    Merci Laurent Au Top

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.