HIIT

⚡️CRAMPES : PEUT-ON LES EVITER ?

Temps de Lecture: 4 min

Qui n’a jamais connu cette douleur musculaire que l’on appelle crampe ?

Mais quelle en est l’origine ?

Est-il possible de l’éviter ?

C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Nous allons voir les crampes dans le cadre sportif

C’est quoi une crampe déjà ?

 

Se manger une crampe dans mon adolescence cela voulait dire qu’une personne vous avez ignoré. Vous aviez le droit au fameux : « Whaaaa la crampe !!! » bien gênant, douloureux pour l’égo et souvent vite passé. Cette expression est une métaphore de la crampe musculaire.

La crampe est une contraction musculaire soudaine, involontaire, souvent douloureuse sur un laps de temps plutôt court. Le muscle est dur quand on le touche, douloureux si on le sollicite.

A ne pas confondre avec les courbatures, une crampe dure en général quelques secondes à plusieurs minutes. Si cela perdure, il ne s’agit plus d’une crampe, mais d’une contracture. Une crampe est transitoire, incontrôlable et raidit fortement et parfois douloureusement le muscle, ce qui diminue la possibilité de le mouvoir à votre guise.

La crampe peut vous surprendre au repos, mais arrive le plus souvent au moment d’un effort physique ou juste après, surtout lors d’efforts prolongés. Elle apparait soudainement et disparaît sans laisser de séquelles.

Les muscles les plus souvent touchés sont les muscles striés squelettiques du bas du corps tel que l’arrière des cuisses (ischio-jambiers), l’avant des cuisses (quadriceps) les mollets (gastrocnémien)… mais le reste du corps peut également êtres concerné, le muscle est soit entièrement touché ou une partie seulement.

Pour déraidir le muscle, faire passer la douleur et la crampe, un simple étirement du muscle concerné suffit la plupart du temps.

 

Qu’est-ce qui cause les crampes ?

 

Les raisons peuvent être multiples et liées à chaque individu.

Comme expliqué plus haut cela peut-être dû à un effort musculaire prolongé, mais pas seulement, cela peut-être également du à :

  • Une inflammation du foie (besoin d’une détox)
  • Un manque d’échauffement
  • Un manque d’hydratation
  • Un manque de sodium (pouvant être provoqué par un entrainement en pleine chaleur)
  • Un manque de potassium
  • Un manque de calcium 
  • Un manque de vitamines 
  • Un déséquilibre acido-basique

(Les lecteurs de cet article ont également lu : Les étirements oui ? non ? quand ? comment ?)

Peut-on ne plus avoir de crampes ?

 

Minimiser leur nombre oui, mais garantir de ne plus jamais en avoir non.

La pratique du jeûne séquentiel est un bon moyen de moins souffrir de crampes, car le jeûne séquentiel baisse l’inflammation du corps et est parfait pour une détox du foie. De plus lorsque l’on jeûne on s’hydrate beaucoup ce qui est bon pour la santé et parfait pour éviter les crampes.

Le meilleur moyen d’en avoir le moins possible de crampes est de minimiser les carences en pensant bien à vous reminéraliser, à vous hydrater, à bien vous adapter aux conditions météorologiques et d’optimiser la préparation à l’effort.

Cela peut être favorisé par des réflexes simples, voici ce que j’applique personnellement :

  • Toujours bien s’hydrater (exemple d’eau de source : Rosée de la reine, Montcalm et Mont Roucous, mon top trois 😉)
  • Toujours bien s’échauffer
  • S’entrainer régulièrement
  • Toujours bien respirer lentement et profondément lors du retour au calme après ma séance de HIIT
  • Toujours avoir des apports en calcium, glucide et vitamines de qualités (fruits, légumes…)
  • Toujours prévoir au moins une séance d’étirement dans la semaine
  • De l’eau citronnée après entrainement pour permettre un bon équilibre acido-basique
  • Je me régale de bananes et de chocolat (minimum 75 % de cacao) pour le potassium, sodium et magnésium

La crampe est donc une chose banale normale tant qu’elle n’arrive pas trop souvent, mais au cas ou cela se produit de manière trop répétitive et rapprochée dans le temps je vous conseille de consulter votre médecin.

Pensez à étirer le muscle sur lequel vous avez une crampe, demandez de l’aide si nécessaire.

Vous savez à présent comment faire pour avoir le moins de crampes possible

Êtes vous cette exception qui n’a jamais eu de crampes ?

Pour ma part le peu de fois ou j’ai eu une crampe c’était toujours sur les membres inférieurs et vous ?

VOUS ÊTES AU TOP !!

Partager l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.