Motivation

RETROUVER LA JOIE DE VIVRE POUR UN CORPS AU TOP !!!

Temps de Lecture: 8 min

C’EST QUOI LA JOIE DE VIVRE ?

La joie de vivre c’est être dans le même état d’esprit que Pauline du livre de Émile ZOLA intitulé « La joie de vivre ».
La joie de vivre est un mélange d’enthousiasme, de confiance, de gaité et de lucidité.
La joie de vivre est un pied de nez au cynisme ambiant, c’est une force intérieure.
La joie de vivre n’est pas la simple joie éphémère, c’est un état d’esprit, c’est une prise de conscience d’un besoin de bon, de beau, et de bien.
Retrouver la joie de vivre est un choix.
La lucidité est centrale pour retrouver la joie de vivre, car il ne s’agit pas de se mentir, d’ignorer ses peines et douleurs bien au contraire.
Il s’agit de regarder la vie en face comme elle est, la vivre pleinement, ne pas se mentir et apprendre à vous reconnecter à l’instant présent.
C’est ne pas vous perdre dans le passé ou le futur en laissant vos pensées prendre le dessus sur vous.
Grâce à cela, vous pourrez ressentir cette chose plus durable, plus profonde qu’une simple joie, que l’on nomme la joie de vivre.

POURQUOI RETROUVER LA JOIE DE VIVRE ?

 

 

Parce que gras et émotion sont très liés et qu’il vaut mieux être joyeux, cela favorise la perte de gras.

Avoir la joie de vivre est bon pour votre santé, vous permet d’être dans de très bonnes dispositions pour faire fondre votre gras.

Au contraire, la tristesse vous amène à devenir immunodéprimé, vous affaiblit et favorise une santé fragile.

Lorsque vous avez perdu votre joie de vivre, vous vous faites du mauvais sang et ce n’est pas qu’une image. Les personnes les plus malheureuses ont un taux de fibrinogènes plus de dix fois supérieur aux personnes joyeuses au quotidien. Cette protéine à trop haute dose sur le long terme fatigue votre cœur et abime vos vaisseaux sanguins.
Cette protéine naturelle qui est un facteur de la coagulation sanguine et qui n’est pas néfaste à l’origine le devient par sa prolifération provoquant un déséquilibre causé par votre (mauvais) état d’être.
Le cortisol est très lié aux émotions, il est souvent appelé l’hormone du stress et son taux est d’un tiers plus élevé chez les personnes peu heureuses que chez les personnes ayant la joie de vivre.
Ce taux élevé de cortisol est très préjudiciable pour votre santé physique et mentale.
Votre cortisol est une hormone jouant un rôle important dans l’équilibre de votre glucose sanguin et également dans votre équilibre énergétique grâce à la libération de sucre en cas de besoin d’énergie.
Le cortisol intervient également dans le métabolisme de vos graisses, un taux élevé favorise la prise de gras.
La joie de vivre est communicative, elle est aussi excellente pour votre entourage, elle vous rend plus ouvert et vous donne plus de courage…

COMMENT RETROUVER LA JOIE DE VIVRE ?

Comme j’aime à le dire, vous êtes au bon endroit, ce site regorge de solutions pour vous aider à perdre du gras, mais également à être et retrouver la joie de vivre.

Sur ce site, je vous apprends la persévérance dans l’effort et c’est une des clés pour retrouver votre joie de vivre, car c’est la persévérance dans vos efforts qui vous apporteront la joie de vivre, le plaisir du travail accompli.

Le plaisir est une très bonne chose dont il faut connaitre les limites.

Les plaisirs immédiats bien dosés sont une force pour avancer, par contre si vous en abusez ce sont des poids qui vous empêcheront d’atteindre ce que vous désirez.

La gratification différée que procure la perte de gras atteinte grâce à la persévérance dans vos efforts, sera bien au de la d’un simple plaisir, mais bien du bois dans le feu de votre joie de vivre.

Le bonheur est le chemin, c’est pour cela qu’il est bon d’arpenter un chemin pouvant également vous remplir de joie, en orientant votre mode de vie vers des choix gagnants.

LE CHANGEMENT QUI VA TOUT CHANGER

 

CESSEZ DE JUSTE VOULOIR, CHOISISSEZ !

C’est vraiment important de comprendre la différence entre vouloir et choisir, de cette compréhension découlera un ensemble de processus qui peuvent vous mener vers la joie de vivre, santé et perte de gras.

Vouloir le changement n’est qu’une étape, pas une fin, si vous voulez perdre du gras par exemple c’est une bonne chose, mais cela ne suffira pas.

Pour opérer un véritable changement, il va vous falloir faire le choix de perdre du gras, ce qui n’est pas la même chose. Faire le choix du changement c’est mettre des actions en place, comprendre le « pourquoi » de ce choix.

Choisir c’est exprimer votre être à travers des actions déterminantes de tous les jours.

Vous choisissez un chemin, vous choisissez un caractère, vous dites tout simplement « aujourd’hui, voilà qui je suis ! »

 

AGISSEZ SUR VOTRE NEUROBIOLOGIE

 

Pour cessez de seulement vouloir et enfin choisir, alors il va vous falloir agir directement sur votre cerveau.

Pour cela, fixez-vous des règles, des règles de vie qui vont vous faire du bien et vous permettre de retrouver la joie de vivre.

En vous fixant des règles, vous parlez à votre cerveau, et en particulier à votre cortex préfrontal.

Les règles vous permettent la métacognition, c’est-à-dire de penser sur vos propres pensées.

Par exemple, j’ai pour règle de ne pas prendre de petit-déjeuner, il ne m’est donc pas difficile de refuser poliment lorsque l’on me propose quelque chose à manger le matin.

Même lorsque cela à l’air très appétissant, cette règle remplace la volonté et sans effort je ne mange pas le matin, car la question ne se pose même pas.

Les règles cadrent, structurent et évitent certaines situations difficiles ou les zones instinctives de votre cerveau prennent le contrôle, ou l’émotion prend le dessus sur la volonté.

Les règles vous permettent d’être au contrôle et d’ainsi éteindre le feu du doute ou même mettre fin à certains réflexes, dans le cas présent de grignoter par exemple.

C’est grâce à ces règles que vous allez réussir, ainsi vous pourrez pratiquer le HIIT, le jeûne séquentiel et vous alimenter de façon plus équilibrée. Ces trois choix vous permettront de produire les hormones dont vous avez besoin et en particulier la dopamine (l’hormone du plaisir).

Nombreux sont les conseils que je pourrais vous donner, mais si vous n’en faites pas le choix et restez juste dans la volonté, alors tout cela restera vain…

ENTOUREZ-VOUS DE PERSONNES AYANT LA JOIE DE VIVRE

Comme le dit le conférencier spécialiste du développement personnel Jim Rohn « Vous êtes la moyenne des 5 personnes avec lesquelles vous passez le plus de temps ».

On ne choisit pas sa famille c’est certain, mais on peut choisir ses amis et ce choix n’est pas anodin.

Prenez du recul, prenez le temps de vous poser et d’observer votre existence et en l’occurrence votre entourage.

Quelles sont les personnes que vous fréquentez, que vous voyez le plus ?

Vous donnent-elles de l’énergie ou au contraire, vous prennent-elles de l’énergie ?

Évitez autant que possible les personnes négatives, dépressives…

Je peux comprendre l’envie que l’on peut avoir d’aider son prochain, mais le prochain doit-être le prochain et vous le premier dont vous devez prendre soin.

Vous devez tout d’abord vous occupez de vous, avant même espérer aider votre prochain.

Pour retrouver votre joie de vivre, il faut agir et ne pas hésiter si nécessaire à couper les ponts, momentanément ou définitivement avec certaines personnes vous tirant vers le bas.

 

ENTRAINEZ-VOUS À LA JOIE DE VIVRE

Prenez l’habitude de pratiquer la gratitude et de remercier la vie pour elle-même, juste remercier le fait d’être en vie de respirer, remercier pour tout ce que vous avez et avez eu et également pour tout ce vous allez avoir.

Écoutez une musique qui vous plait, dansez, chantez, riez, soyez spontané, car la joie se provoque.

Soyez acteur de votre bonheur, n’attendez pas sur les autres, d’ailleurs ils attendent peut-être aussi sur vous.

Alors quels choix allez-vous faire pour vous maintenir ou vous ramener dans la joie de vivre ?

J’espère que cet article vous a apporté de la joie.

 

VOUS ÊTES AU TOP !!!

Partager l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.