Jeûne séquentiel

🔥JEÛNE SEQUENTIEL ET HIIT LE TOP !!!💪

Temps de Lecture: 10 min

C’est tout simplement le mariage parfait pour perdre du gras !

Lorsque vous faites le jeûne séquentiel et du HIIT, avant votre premier repas de la journée, vous êtes dans des dispositions physiologiques optimales pour perdre du gras !

Nombreuses sont les personnes qui ne connaissent pas cette importante information, elles pensent que de faire du HIIT à jeun n’est pas une bonne idée. Peut-être est-ce votre cas ?!

Je vais vous expliquer pourquoi c’est la meilleure chose à faire pour vous, votre santé et pour perdre beaucoup de gras en santé pour UN CORPS AU TOP !

Pour faire simple soit vous êtes en mode passif (parasympathique) soit vous êtes en mode actif (orthosympathique), chaque mode peut-être optimisé pour aller le plus possible dans le sens de votre physiologie.

Optimiser, c’est-à-dire aller tout simplement dans le sens de votre corps pour faire fondre votre gras et améliorer votre santé.

Vous allez découvrir le système incroyable de votre corps intérieur qui est boosté par la pratique du jeûne séquentiel et du HIIT.

Grâce au couple jeûne séquentiel et HIIT, vous avez la possibilité d’agir en parfaite adéquation avec votre système nerveux autonome. Autonome, car il agit sans que vous ayez à vous en occuper, il contrôle entre autres la digestion et un grand nombre d’hormones.

Jeûne séquentiel et HIIT vous feront agir en particulier pendant que votre système nerveux orthosympathique est en action, qui est une partie de votre système nerveux autonome et une des deux composantes du métabolisme.

C’est une excellente nouvelle, car le processus pour faire fondre le gras est contrôlé par votre système nerveux orthosympathique (qui agit directement sur votre rythme cardiaque) qui lui même est activé par le sport à jeun.

SYSTEME NERVEUX ORTHOSYMPATHIQUE  :

LE COMBAT OU LA FUITE

Il gère l’activité de vos organes viscéraux, de votre respiration, du battement de votre cœur… permet de ralentir la contraction musculaire de vos intestins et d’accélérer votre métabolisme.

Il est surnommé ¨fight or flight “, car il s’active en cas de danger pour vous permettre de fuir ou de vous battre si nécéssaire. Votre corps, pour s’adapter et être au top, produit des catécholamines (noradrenaline, adrénaline, dopamine…). Ce qui provoque une vasoconstriction, c’est-à-dire une diminution du diamètre des vaisseaux sanguins.

Cette vasoconstriction aura pour résultat une augmentation de la pression artérielle, qui fera affluer plus de sang vers vos muscles et moins de sang vers vos organes de digestion (viscères). Tout en augmentant la libération de glucose par votre foie, ce qui est parfait pour pouvoir être au top pour votre HIIT.

Jeûne séquentiel et HIIT font que vos protéines et glucides arrivent encore plus vite dans vos muscles, ce qui augmente votre capacité de récupération et de croissance musculaire.

FONTE DE GRAS !

Ce combo Jeûne séquentiel et HIIT poussent l’organisme à utiliser votre glycogène (glucide du foie et des muscles), ainsi que votre gras, en stimulant l’action de l’adénosine monophosphate cyclique (AMPc) et des Mitogen-activated protein kinases (MAPK ou MAP Kinase). Ce qui aura pour effet d’accélérer les réactions chimiques permettant d’aller piocher dans votre gras pour en faire de l’énergie.

Lors du jeûne séquentiel, votre corps s’adapte pour ne pas consommer vos protéines, tout en augmentant votre taux d’hormone de croissance (hGH). Cela permet donc d’éviter un catabolisme (dégradation) des protéines. Cette poussée d’hormone de croissance est très bonne elle aussi pour vos muscles et pour vous faire perdre du gras.

PARFAIT POUR VOS MUSCLES 💪

Le jeûne séquentiel est tellement bon pour vos muscles, que les pratiquants de musculation l’utilisent pour optimiser leur prise de masse musculaire.

En effet, lorsque vous faites du HIIT et également lors de la musculation, vous activez le système nerveux orthosympathique (ou adrenergétique). Comme nous venons de le voir, c’est la partie de votre système autonome grâce à laquelle face à un danger vous pouvez soit vous battre ou fuir. Cela permet à votre corps d’être au top pour l’effort et ce n’est pas le moment pour vous de vous alimenter, car l’assimilation et la digestion seront moindre lorsque vous activez le système nerveux orthosympathique.

Le système souvent antagoniste (opposé) au système nerveux orthosympathique est le système nerveux parasympathique qui lui prend les commandes lors du repos et de la digestion.

Le système autonome parasympathique va par exemple augmenter la sécrétion de l’ acide chlorhydrique dans votre estomac pour vous faire mieux digérer les protéines. Contrairement au système autonome orthosympathique, le système autonome parasympathique va ralentir votre rythme cardiaque.

MANGER AU BON MOMENT  🕐

Vous avez un système nerveux central, dans lequel vos organes sont inervés par un double système nerveux autonome. Ce double système nerveux (parasympathique et orthosympathique) ont des actions qui sont antagonistes. Cela vous permet d’être au top pour l’effort et de pouvoir vous reposer, de mieux digérer et assimiler les aliments ingurgités lors de votre repos après votre jeûne séquentiel et votre HIIT.

C’est pour cela que je vous conseille de faire votre HIIT en fin de jeûne séquentiel et de manger juste après. Vous pouvez ainsi profiter de tous les bienfaits de votre système autonome orthosympathique et parasympathique. Manger après votre jeûne séquentiel et votre HIIT est important pour favoriser l’anabolisme.

Le HIIT est un processus anabolisant car il permet le maintien voir le gain de masse musculaire (parfait pour remodeler votre silhouette en vous musclant les fesses par exemple 😉) contrairement au footing qui lui est catabolisant (perte de muscle)

Faire du HIIT à jeun stimule votre métabolisme lipidique, vous augmentez votre perte de gras en activant la lipolyse (dégradation des lipides ingérés ou stockés dans les tissus adipeux).

Vous apprenez à votre corps à mieux cataboliser les graisses intramiocellulaires (IMCL). Les graisses intramiocellulaires ce trouvent à l’intérieur des cellules musculaires, car les acides gras saturés s’accumulent dans les muscles cette accumulation de gras est appelée céramide (CER).

Les céramides participent grandement à l’insulino-résistance qui est la porte d’entrée pour aller vers l’obésité et le diabète de type 2. Le jeûne séquentiel et le HIIT vous permettent d’enrayer ce processus et de brûler vos céramides musculaires.

Plus vous allez pratiquer le jeûne séquentiel et le HIIT plus votre corps deviendra efficace pour utiliser en priorité le gras (lipides) pour le transformer en énergie pour vos muscles.

DÉTAIL DE TAILLE !

RESPIREZ !!!

Il vous faut de l’oxygène pour bien bruler vos graisses, c’est important !

Je suis souvent obligé d’insister, car certains respirent  peu, pas assez ou même sont parfois en apnée pendant l’effort, ce qui n’a aucun intérêt dans la pratique du HIIT bien au contraire.

Le système nerveux orthosympathique dilate les bronches (bronchodilatateur) et c’est l’oxygène que vous apporterez à vos mitochondries  (centrales énergétiques des cellules, contribuent à l’essentiel de la production d’ATP donc d’énergie) qui vous permettra  d’utiliser les acides gras libérés dans votre sang comme énergie. Si vous ne respirer pas correctement vous brulerez moins de gras.

La transformation du glucose en énergie ne peut avoir lieu que si il y a respiration cellulaire donc oxygène ! Alors je le répète pensez à bien respirer.

(Les lecteurs de cet article ont également lu : le petit déjeuner n’est pas ce que vous pensez, ils vous ont menti 😱 )

SYSTEME NERVEUX PARASYMPATHIQUE :

REPOS ET DIGESTION

Contrairement au système nerveux orthosympathique, il n’accélèrere pas mais ralentit votre métabolisme, baisse votre rythme cardiaque et pour faciliter votre digestion, augmente vos sécrétions intestinales, gastriques et salivaires.

C’est le moment parfait pour vous alimenter. Il est souvent dit qu’il existerait une “fenêtre métabolique” dans les 30 minutes après la séance, où le potentiel de biosynthèse protéique est le plus important.  Même si il serait mieux pour vous de manger peu de temps après votre séance de HIIT, surtout parce que vous aurez très faim, rien ne presse cette fenêtre métabollique dure environs 4 heures.

Grâce à tous les avantages du jeûne séquentiel et du HIIT combinés (augmentation de l’hormone de croissance, de la testostérone…) et dans le cadre du prolongement métabolique du sytème nerveux sympathique, la production d’insuline va être relancée, ce qui permet à votre organisme d’absorber avec une bien plus grande efficacité les  protéines et les glucides.

Si vous mangez avant votre HIIT vous allez inhiber le système nerveux orthosympathique et donc brûler moins de gras et même pire que cela, car vous activez alors le système nerveux parasympathique qui lui cherche à économiser l’énergie, donc empêche de faire fondre votre gras en trop et favorise le stockage du gras.

Pour éviter cela, jeûne séquentiel plus HIIT juste avant votre premier repas de la journée, vous permet de suivre parfaitement la physiologie de votre propre corps. Vous optimisez ainsi votre perte de gras et votre récupération physique.

Pour profiter pleinement des effets bénéfiques du jeûne séquentiel et du HIIT, un bon équilibre alimentaire ou un rééquilibrage alimentaire est à mettre en place…

Nombreux sont les avantages que le  jeûne séquentiel va vous apporter dans votre séance de HIIT, comme le fait d’avoir plus d’énergie, d’avoir votre cerveau plus focus et votre corps en général plus disponible à ce que vous faites, car non occupé à la digestion qui vous demande beaucoup d’énergie…

RECOMMANDATIONS

Comme toujours, parlez-en à votre médecin avant de vous lancer afin qu’il valide que votre état de santé vous permet de pratiquer le jeûne séquentiel et du HIIT (séparément comme ensemble).

Testez et vous verrez par vous-même, mais faites-le en sachant que c’est bon pour vous, pas avec l’énergie de la peur.

Les gens crées parfois eux mêmes des troubles en pensant par exemple “qu’un sac vide ne tient pas debout” expression que j’ai entendu de nombreuses fois.

Sachez que vous n’êtes pas un sac et que vous n’êtes pas vide, mais plein d’énergie grâce au jeûne séquentiel. Vous avez des réserves d’énergie à bruler juste sous votre peau sous forme de gras. Grâce au jeûne séquentiel et au HIIT vous faites de votre corps une machine à bruler du gras !

Restez à l’écoute de votre corps et allez-y progressivement. Laissez vous le temps de vous adapter à apprendre à brûler le gras dans vos réserves plutôt que le sucre de vos repas que vous preniez auparavant avant vos HIIT.

C’est à force de pratique que vous allez pouvoir en tirer toute la puissance et les bienfaits du jeûne séquentiel et du HIIT combinés.

Une fois habitué vous allez pouvoir ressentir et voir la différence sur votre corps, car vous ne brulerez pas du sucre mais du gras, vous ressentirez une tout autre énergie et vous verrez des résultats impressionnants pour UN CORPS AU TOP !

Je vous recommande bien sûr également de boire suffisamment d’eau c’est très important, il ne suffit pas de manger, de plus n’attendez pas d’avoir soif pour boire, car avoir soif signifie que vous êtes déshydraté.

Il vous faudra toujours, j’ai bien dit toujours manger (dans le cadre d’un jeûne séquentiel plus HIIT) juste après votre HIIT.

Faites du HIIT et non pas de longues séances de footing le ventre vide, je ne vous le recommande pas.

Êtes-vous prêt à faire que votre corps devienne une machine à brûler le gras ?

Avez-vous déjà pratiqué jeûne séquentiel et HIIT ensemble ?

Vous sentez-vous prêt ?

VOUS ÊTES AU TOP !!!

Partager l'article :

2 commentaires

  • Laurent Juraver

    Bonjour Chapeline !

    Content de lire que tu pratiques le HIIT et le jeûne séquentiel 💪😃👍.

    Les effet sont “indéniables” en matière de forme et de perte de gras.

    Je vois que tu motives les troupes 😉

    Tu es au top !

  • Chapeline

    Bonjour Laurent,

    Encore un article qui m’en apprend beaucoup.

    Cet article est plutôt technique, mais c’est bien aussi. Il me permet d’apprécier et de voir tes articles sous une autre approche.

    Je fais le jeûne combiné au HIIT, mais je ne pensais pas qu’il y avait autant de bienfaits.
    Cela me conforte et m’incite donc a poursuivre dans cette voie, effectivement il y a des résultats indéniable.

    Lancez-vous les récalcitrants, c’est pour avoir Un Corps Au Top de Sa Forme 😉😉

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.