LA REVOLUTION DU JEÛNE SEQUENTIEL 💥🔥

Table des matières

Dans cet article, je vais vous expliquer concrètement et en détail quelque chose qui va changer votre vie, renforcer votre santé, vous faire perdre du gras : « le jeûne séquentiel » Bonne découverte ! Vous êtes au top !!
La révolution du jeûne séquentiel - Un Corps Au Top

« Quiconque veut rester fort, jeune et en bonne santé doit être modéré, entraîner son corps, respirer de l’air pur et guérir la douleur plus par le jeûne que par les médicaments”. Hippocrate, considéré comme le père de la médecine.

Le jeûne séquentiel est une vraie révolution ! De plus en plus de personnes en parlent, le pratiquent et pour cause il est extrêmement efficace. Les études scientifiques ne cessent de venir confirmer tous les bienfaits du jeûne séquentiel. Ce que beaucoup savaient déjà dans la pratique, car très répandu depuis de nombreuses années dans le milieu sportif de haut niveau.

Continuellement sollicité, votre système digestif n’a pas le temps de bien traiter les aliments que vous mangez pour en tirer tous les éléments bons pour votre santé. Manger en continu et c’est l’embouteillage. Votre pancréas, qui fabrique les sucs gastriques essentiels à votre digestion, est débordé. De plus, tous ces aliments lui font sécréter de l’insuline pour réguler votre glycémie en stockant l’excédent de sucre en gras.

Le jeûne séquentiel au contraire vous aide, à puiser directement dans le gras, baisser le niveau d’insuline et modifier votre métabolisme en réactivant votre mémoire biologique ! Le jeûne séquentiel vous aide fortement à la perte du gras (étude).

ALERTE SPOILER !  Je vous offre à la fin de cet article un guide gratuit sur le jeûne séquentiel. Pour les plus pressés cliquez ici 😉

Mais c'est quoi le jeûne séquentiel ?

Le jeûne séquentiel c’est simple, très simple, c’est de passer de trois repas à deux repas par jour, mais pas n’importe comment.

Voici comment procéder :

  • Vous allez reprendre le contrôle en agissant consciemment et en structurant une plage horaire alimentaire. De 12 heures minimum à 16 heures (voir plus), vous ne mangez pas. Vous buvez beaucoup (rien de sucré) de l’eau en priorité, des tisanes, du thé…

Donc dans la pratique :

  • Vous pouvez par exemple diner à 20 h et déjeuner (qui signifie littéralement, arrêter le jeûne en latin) le lendemain à 12 h (pour un jeûne total de 16 h).

12 heures de temps de jeûne est le minimum requis et c’est un excellent début, le but pour pouvoir bénéficier de l’effet « bruleur de gras » (et de tous les avantages que je vais vous énumérer après) est de jeûner entre 14 et 16 heures de temps.

Il ne s’agit pas à proprement dit de sauter un repas, mais de laisser votre corps le temps de bruler le gras, car il ne reste jamais sans rien faire, mais encore faut-il lui en laisser le temps.

Vous pouvez si vous préférez garder le petit déjeuner et vous mettre en jeûne de façon à ne pas prendre de diner, à votre guise, mais je préconise, la première solution qui est souvent plus simple à mettre en place et qui vous permet d’éviter beaucoup d’erreurs alimentaires dés le réveil. De plus, cela évitera que vous n’ailliez trop faim le soir avant de dormir et que l’envie de manger ne vous réveille.

L’avantage avec le jeûne séquentiel, c’est qu’il est souple et adaptable donc si pour vous il est préférable de ne pas manger le soir et bien c’est parfait tant que vous respectez le temps de jeûne, c’est-à-dire de 12 à 16 heures et le nombre de deux repas.

Je sais...

On vous a longtemps rabâché que le petit déjeuner était le repas le plus important de la journée et ce depuis tout petit ! À tel point que vous ne le remettez même plus en question.

Cela fait parti de vous, de vos habitudes, vous le dites et peut-être disputez vous les personnes qui ne prennent pas leur petit déjeuner, car c’est le repas le plus important de la journée.

Mais comme vous le savez, si vous me suivez, je ne me contente pas de répéter ce que tout le monde dit. Dans tout ce que je fais, je pense à aller à l’encontre des idées reçues. C’est ce qui me motive à vous faire des contenus qui soient les plus utiles à votre santé .

Alors je sais que pour certains cela va être un crève-cœur, mais non le petit déjeuner n’est pas le repas le plus important ! (étude) . Ce n’est qu’un slogan qu’on vous a martelé pour qu’il devienne « naturel » de le penser.

Un petit déjeuner, c’est jusqu’à 40 % de vos calories journalières, car on vous a aussi souvent appris qu’il faut manger beaucoup le matin.

Manger beaucoup et sucré dès le matin égal prendre du gras et un risque accru de maladies.

Du coup, il est vrai que cela peut surprendre au départ de ne pas prendre son petit déjeuner et vous pensez entendre votre ventre hurler de faim !

Sachez qu’en réalité votre ventre fait du bruit, car il est en plein nettoyage cela vient de l’activité musculaire de votre tube digestif. Il faut au minimum 24 h pour digérer les aliments que vous mangez. Pour information un bol alimentaire peut rester plus de 40 heures dans votre corps et bien plus encore selon l’âge. Ça travaille dure dans votre ventre, ce qui est parfois douloureux pour certains, mais sachez que cela s’estompe assez rapidement avec l’habitude de pratiquer le jeûne séquentiel.

Comme j’aime vous le rappeler, vous n’avez que 0,2 % de différence dans votre ADN avec vos ancêtres datant de plusieurs millions d’années en arrière. En réalité votre corps ne s’attend pas à avoir de la nourriture le matin, mais plutôt à jeûner le temps de trouver de la nourriture, car à l’époque il n’y avait pas de boulangerie sur le chemin et encore moins de placard et de réfrigérateur.

C’est l’organisation industrielle du travail, qui a imposé les heures de repas et l’industrie agroalimentaire lui a emboité le pas pour vous vendre leurs céréales, leurs gâteaux, leurs croissants… Aussi vrai que boire du lait de vache n’est pas naturel, le petit déjeuner ne l’est pas non plus.

Le jeûne séquentiel, réveil naturellement votre mémoire biologique, respecte les cycles de votre corps. Citation de Platon : « les gens vivent d’un quart de ce qu’ils mangent sur les trois autres quarts vivent leur médecin »

Lorsque vous mangez, vous faites travailler vos reins, votre foie, vos enzymes, vos hormones. Ce n’est pas une mince affaire bien au contraire, cela fini souvent par une affaire bien grasse. Cette période de jeûne est comme une détox pour votre corps et un repos bien mérité.

Vous avez donc deux choix principaux pour votre jeûne séquentiel :

  • Soit dîner et choisir de jeûner jusqu’au déjeuner du lendemain (ce que je pratique personnellement)
  • Soit choisir de ne pas dîner et de jeûner jusqu’au petit déjeuner (si cela vous arrange, faites le ainsi)

À vous de choisir selon la vie que vous menez.

Combien de jours par semaine ?

De 1 à 7 jours, personnellement, je le fais maintenant naturellement tous les jours. Je déjeune et dine. C’est devenu mon rythme normal, c’est simple parce qu’un jeûne de 16 h par jour est peu contraignant, et compatible avec une vie sociale.

Je vous conseille de commencer tranquillement pour que votre corps puisse s’habituer à votre nouveau rythme. Commencez par un jour par semaine puis en augmentant progressivement.

5 avantages de pratiquer le jeûne séquentiel

1. Perdre de la graisse naturellement

Le jeûne séquentiel permet de stocker moins de graisse et de sucre dans le corps, également de stabiliser la glycémie. C’est exactement ce que vous recherchez, car ce sont les pics de glycémie qui font que l’insuline intervient pour stocker le surplus de sucre en gras.

La fréquence des repas fait que vous avez un taux de sucre dans le sang élevé. Ce qui en plus de vous faire prendre du gras va vous faire galérer pour en perdre, car tant que vous avez un taux de sucre élevé dans le sang, vous brulerez en priorité du sucre et non du gras.

La fréquence des repas fait que vous avez un taux de sucre dans le sang élevé. Ce qui en plus de vous faire prendre du gras va vous faire galérer pour en perdre, car tant que vous avez un taux de sucre élevé dans le sang, vous brulerez en priorité du sucre et non du gras. Lorsque vous faites 3 repas ou plus par jour, l’énergie est stockée dans votre foie et dans vos muscles sous forme de glycogène. Le corps va utiliser en premier cette énergie, tant qu’il reste du glycogène il n’utilisera rien d’autre.

Le jeûne séquentiel modifie votre métabolisme, au bout d’ environs 10 heures sans manger, il n’y a plus de glycogène votre corps ayant besoin d’énergie va puiser directement dans vos réserves à long terme, c’est-à-dire votre graisse. Cette graisse est transformée en énergie nommée cétone.

Avec le jeûne séquentiel, vous brulez le gras, et non pas seulement le sucre comme avec une alimentation ou vous ne faites pas de jeûne séquentiel. Alors imaginez si vous le couplet avec du HIIT 😃.

2. Anti-vieillissement

Selon le docteur Frédéric Saldmann, le jeûne séquentiel est une « révolution » : Il explique que le jeûne séquentiel permet de baisser l’inflammation du corps qui est la porte d’entrée de toutes les maladies. Le jeûne séquentiel monte à fond l’immunité pour nous débarrasser des cellules cancéreuses qu’on produit tous les jours, des virus, des bactéries… En plus, le jeûne séquentiel fait monter l’hormone de croissance anti-vieillissement jusqu’à 3 000 % ». Faire le jeûne séquentiel permet de rester jeune 😉

3. Simulation des neurones du cerveau

Le jeûne séquentiel augmente la production de protéine dans le cerveau qui sont des facteurs neurotrophes (ou neurotrophiques ). Ces protéines permettent la croissance, la survie et l’entretien des neurones, elles sont carrément capables de faire repousser des neurones endommagés. Ce qui permet de lutter contre les maladies neurodégénératives comme la maladie d’Alzheimer ou Parkinson.

Les facteurs neurotrophes permettent également la connexion des neurones et le renforcement des synapses (zone de contact entre deux neurones), de ce fait la capacité de concentration, d’adaptation, de production et d’apprentissage est augmentée. Vous allez produire des corps cétoniques ( ou cétones comme vues plus haut) qui sont excellents pour le cerveau également, car ils augmentent votre bioénergie neuronale (l’énergie dans vos neurones).

4. Diminution des risques de cancer

Le jeûne séquentiel renforce l’ADN, renforce vos défenses immunitaires et aide à protéger vos cellules.

Le jeûne séquentiel permet l’autophagie qui est une forme d’autonettoyage au niveau cellulaire. Il permet de lutter contre le stress oxydatif (agression des cellules par des radicaux libres) et les radicaux libres (tout ce qui produit des attaques de vos cellules pour vous faire vieillir ou vous rendre malade est causé par des radicaux libres) ce qui diminue les risques de cancer.

L’autophagie est un mécanisme incroyablement important, car il permet le nettoyage des cellules. Ce mécanisme n’intervient que lorsque vous jeûnez. Ce mécanisme est si important que le prix Nobel de médecine de 2016 a été donné au Dr. Japonais, Monsieur Yoshinori Oshumi pour ses études qui ont permis de mieux comprendre l’autophagie.

5. Réduction de l'inflammation chronique

À la base l’inflammation est une réaction naturelle et transitoire à une agression, blessure, acné, allergies, virus, psoriasis, bactérie, traumatisme, rhumatismes, parasite… Comme je l’explique dans l’article alimentation anti-inflammatoire, le problème, c’est lorsqu’elle devient chronique. Alors elle devient la porte ouverte à de nombreuses maladies.

Grâce au jeûne séquentiel, l’inflammation chronique baisse énormément. Le jeûne séquentiel est vraiment incroyable pour le corps et le cerveau. Ceux qui le pratiquent perdent du gras gagnent en énergie pour faire du HIIT pour UN CORPS AU TOP 😉, et en plus voient leur vie et leur humeur s’améliorer grâce à l’ensemble de ces bienfaits. C’est exactement ce que je vis grâce au jeûne séquentiel.

Que manger après la période de jeûne ?

Mangez des aliments à index glycémique (IG) bas ou moyen et basifiant pour un bon équilibre acido-basique. Le jeûne séquentiel ayant un effet acidifiant, il est important de consommer lorsque la période de jeûne est finie des aliments basifiants pour garder un bon équilibre acido-basique.

Variez votre alimentation en privilégiant de super aliments et des aliments détox comme : les graines germées, la spiruline, la courge, le curcuma, la fraise, l’ail, la grenade, l’huile de coco, le gingembre, la carotte, le kiwi, le citron, l’épinard, la baie de goji, le cassis, le chou kale, le cresson, la patate douce, la myrtille, lentille, la pomme, l’amande, le poivron…

La liste est non exhaustive, manger des aliments de saison (bio si possible) des aliments complets…

Il serait dommage de ne pas profiter de tous les effets fabuleux du jeûne séquentiel en annulant tout par une alimentation non adaptée. J’ai écrit un article se nommant « 5 indispensables recommandations alimentaires de base » qui vous éclairera sur le sujet. Un rééquilibrage alimentaire est nécessaire pour pouvoir vraiment profiter des bienfaits du jeûne séquentiel.

Si vous souhaitez garder le petit déjeuner (malgré tout 😉) voici quelques idées

Si vous voulez vraiment garder le petit déjeuner et ne pas diner, voici quelques idées pour ne pas vous jeter sur croissants,  pain blanc, lait de vache, pâte à tartiner tous les matins et perdre les bénéfices du jeûne séquentiel.

Pour faire le plein de bonnes énergies le matin, prenez l’habitude de consommer des protéines. Si vous prenez cette habitude, vous allez dans le sens de votre corps pour qu’il soit au top. Cela vous permettra en plus de diminuer votre masse grasse et d’augmenter votre masse maigre.

C’est en matinée que votre pancréas  produit le plus de lipases. Ce sont des enzymes sécrétées par le pancréas, qui interviennent dans la digestion et qui vous permettent l’utilisation des graisses alimentaires comme carburant et de les réutiliser en tant qu’énergie. De plus, les protéines ont un effet rassasiant, ce qui vous permettra de patienter sans problèmes jusqu’au prochain repas. 

Je le répète mais essayez de ne pas manger à la “Française,” c’est-à-dire le petit déjeuner classique, croissant, confiture, pain baguette… Beaucoup de sucre et de mauvais gras favorisant coup de barre après repas et stockage de graisse.

Avant de manger, commencez par boire de l’eau pour vous réhydrater. Pour le café par contre c’est une autre histoire…

Pour bien vous réveiller le matin votre corps sécrète une hormone, le cortisol (c’est le matin qu’il en produit le plus). Cette hormone agit comme un excitant pour vous booster. Le problème et que si vous consommez du café le matin, alors vous aurez une trop grande dose d’excitant. Pouvant d’ailleurs rendre certaines personnes plus nerveuses, plus anxieuse… Le taux de cotisol finira par baisser en même temps que le taux de caféine, ce qui donnera une fatigue encore plus grande.

Plutôt que de prendre votre café le matin, je vous recommande de le prendre quand le taux de cortisol diminue, environs 4 h après votre réveil. Vous pourrez ainsi profiter pleinement de l’effet booster de votre café. Puis manger un fruit ou des fruits en premier, car ils sont parfois mieux digérés l’estomac vide et parfait pour vous amener des fibres. 

Manger des œufs le matin, sous toutes les formes, il n’y a pas mieux en matière de protéine animale, grâce à ses acides aminés très bien absorbées par le corps humain.

Blanc de poulet, blanc de dindes… Vous pouvez également manger du saumon grillé à la japonaise très riche également en protéine.

Les graines de chia sont excellentes pour vous permettre de bien démarrer la journée en faisant le plein de protéines, de vitamines B…

La spiruline également qui est une bactérie pleine de fer et de protéines, cette bactérie est adorée par les sportifs.

Les noix qui en plus d’aider à lutter contre le mauvais cholestérol apportent également des protéines.

Pour booster votre taux de dopamine grâce à la tyrosine acide aminée donnant également beaucoup d’énergie, voici le trio protéiné magique que j’adore avec du lait végétal : Amandes/avocat/banane.

Bref, faites votre choix, la liste est non exhaustive. Soyez créatifs, innovez.

A qui s'adresse le jeûne séquentiel ?

Le  jeûne séquentiel est génial, facile à mettre en place formidable pour la santé mais il ne convient pas à certaines personnes (liste non exhaustive) :

  • Les femmes enceintes,
  • les personnes diabétiques,
  • les personnes qui souffrent d’hypoglycémie,
  • les personnes épileptiques,
  • les personnes prenant certains médicaments…

Pour de plus amples explications lisez l’article : »3 personnes qui ne devraient pas faire le jeûne séquentiel¨. Un tour chez votre médecin pour vous assurer que vous pouvez pratiquer le jeûne séquentiel et c’est parti !!! 

CLIQUEZ ICI POUR TÉLÉCHARGER GRATUITEMENT LE GUIDE POUR DÉBUTER LE JEÛNE SÉQUENTIEL.

Vous avez maintenant des infos au top pour UN CORPS AU TOP ! Qu’attendez-vous pour vous y mettre ?  Connaissiez-vous le jeûne séquentiel ? Partagez votre avis en commentaires.


En savoir plus sur Un Corps Au Top

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Partager l'article sur vos réseaux

Partager votre avis avec la communauté

0 0 votes
Évaluation de l'article

Laisser un commentaire

10 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Guides gratuits

Restez en forme avec la newsletter au top du top !

Inscrivez-vous à ma newsletter pour recevoir un email tous les 15 jours qui vous partage mes découvertes en matière de perte de gras, de motivation, de santé, d’atteinte d’objectifs et plus encore…

En vous inscrivant à la newsletter vous acceptez de recevoir des articles, des vidéos, des offres commerciales et des conseils pour obtenir un corps au top. Vous pouvez vous désinscrire en 1 clic depuis n’importe lequel de mes emails. J’espère que ça n’arrivera pas, mais je comprendrai, promis 😉
10
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x