Jeûne séquentiel

ARRÊTEZ DE BRÛLER DU SUCRE ! DEVENEZ UN BRÛLEUR DE GRAS !

Temps de Lecture: 8 min

QUE SIGNIFIE NE PLUS ÊTRE UN BRÛLEUR DE SUCRE, MAIS UN BRÛLEUR DE GRAS ?

 

Cela signifie que votre métabolisme devient adapté à la graisse et qu’il brûle du gras au lieu de brûler du sucre.

Vous allez brûler vos réserves de graisse corporelle.

Ces réserves de gras sont des stocks d’énergie auxquelles vous n’avez pas accès si vous brûlez du sucre, comme la plupart des personnes (sportives ou non sportives).

Être un brûleur de gras à d’autres avantages, cet état métabolique vous permet de réduire vos envies de glucides, augmenter votre sensation de satiété et bien sûr de faire fondre le gras en trop.

Comme la majorité des personnes, vous êtes peut-être un « brûleur de sucre », votre corps n’est pas adapté pour brûler du gras.

Votre métabolisme va donc prioriser le sucre comme énergie et non la graisse.

Le sucre appelant le sucre, cela a en plus comme effet délétère de vous pousser à manger toujours plus de nourritures riches en glucides.

Ceci vous emmène plus facilement vers les aliments transformés, vers le grignotage et donc vers des pics de glycémie et d’insuline.

 

L’HYPOGLYCÉMIE RÉACTIONNELLE !

 

La façon de s’alimenter des « brûleurs de sucres » provoque des hypoglycémies réactionnelles, c’est-à-dire une élévation soudaine suivie d’une baisse brutale de leur glycémie.

Cette hypoglycémie réactionnelle peut entrainer des fringales (envie de glucides), des vertiges, des difficultés de concentration, une baisse d’énergie…

Vous entrez dans un cercle vicieux, car pour faire disparaitre ces symptômes et maintenir un niveau d’énergie suffisant, votre corps vous réclame encore plus de sucre.

Cet apport fréquent et élevé de glucides pousse votre pancréas à produire de l’insuline afin de réguler votre taux de sucre dans votre sang.

Votre corps va alors baisser votre taux de glycémie, mais pour cela il est obligé d’augmenter votre taux d’insuline et la répétition et le maintien de cette situation augmentent grandement votre prise de gras et votre risque de diabète de type 2.

De plus, vous allez développer une résistance à l’insuline ce qui n’est pas une bonne nouvelle puisque cela est également un important risque de maladie cardiovasculaire.

Temps que l’insuline est présente, vous ne pouvez perdre du gras, de plus vous perturbez vos signaux chimiques permettant au cerveau de savoir que vous avez assez mangé, donc vous stockez du gras.

Voici quelques conseils pour éviter l’hypoglycémie réactionnelle et la prise de gras :

 

ÊTES-VOUS « UN BRÛLEUR DE SUCRE » OU « UN BRÛLEUR DE GRAS » ?

Voici pour vous une suite de questions qui vous permettront de le savoir.

Il vous suffit pour cela de répondre par oui ou par non aux questions suivantes :

  • Ressentez-vous des baisses d’énergie dans vos journées ?
  • Ressentez-vous l’envie de consommer du sucré même après un repas copieux ?
  • Rester sans manger 4 à 6 heures est-il pour vous difficile ?
  • Une trop longue période sans manger vous rend-elle irritable ?
  • Grignotez-vous entre les repas ?
  • Êtes-vous très friand d’aliments riches en glucides tels que les pâtes, les biscuits, les glaces, le pain ?
  • Ressentez-vous le besoin de consommer du sucré avant et/ou après votre séance sportive ?
  • Avez-vous du mal à perdre du ventre ?

Si vous avez plus de oui que de non dans vos réponses, alors vous êtes sûrement un « brûleur de sucre ».

Il est temps pour vous de brûler plus de gras en passant de « brûleur de sucre » à « brûleur de gras ».

Votre corps est capable de flexibilité métabolique, de basculer entre l’utilisation de sucre ou de gras (tissu adipeux, graisse stockée).

Devenir brûleur de gras comporte de nombreux avantages, cela signifie que votre corps est adapté au gras comme énergie ou céto adapté.

Lorsque vous êtes céto adapté vous brûlez votre gras en trop, vous priorisez le gras comme substrat énergétique.

(Les lecteurs de cet article ont également lu :  fasting, jeûne intermittent ou jeûne séquentiel ?)

 

COMMENT DEVENIR CÉTO ADAPTÉ OU GRAS ADAPTÉ ?

Naturellement lorsque vous mangez une partie est stockée dans vos muscles et votre foie sous forme de glycogène.

Le glycogène est un glucide (sucre) complexe polymère du glucose.

Le glycogène lors d’un HIIT ou un autre exercice physique est dégradé pour libérer de l’énergie pour vos muscles.

Vous brûlez donc en priorité du sucre.

La pratique du jeûne séquentiel est la meilleure voie pour devenir gras adapté et donc devenir un brûleur de gras.

L’avantage avec le jeûne séquentiel c’est qu’au bout de 10 à 12 heures de jeûne, vos réserves de glycogènes vont être à un niveau très bas.

C’est une très bonne chose, car cela signifie que votre organisme va libérer via vos cellules graisseuses votre gras corporel pour en faire de l’énergie.

Vous brûlez donc du gras.

Le fait que vous brûliez votre gras va avoir de nombreux effets bénéfiques sur votre royaume intérieur.

Lorsque vous brûlez du gras, vous libérez des cétones qui sont des produits chimiques naturels produits par votre organisme aux innombrables bienfaits pour votre santé corporelle, même mentale et pour faire fondre le gras.

Le jeûne séquentiel vous permet donc d’augmenter votre niveau de cétone et de passer de brûleur de sucre à brûleur de gras, pour votre plus grand bonheur et une plus grande santé.

Seulement 2 à 3% de l’énergie du gras est perdue par le corps en le métabolisant, tandis que métaboliser en comparaison les  protéines par exemples ont un coût de 25%.

L’utilisation de cétones apporte près de 40 % d’énergie en plus que l’utilisation des glucides comme énergie, réduit la pression oxydative , réduit l’inflammation

Je parle d’autres bienfaits des cétones ou corps cétoniques dans « l’article la révolution du jeûne séquentiel ».

Vous pouvez également augmenter votre niveau de cétone en pratiquant un régime.

Mais comme vous le savez, je ne suis pas favorable aux régimes, ce que j’explique dans l’article « votre régime ne marchera pas ! Et je vous dis pourquoi ».

Ce régime est le régime cétogène, ce régime consiste à augmenter votre consommation de produits gras et de réduire votre consommation de glucides.

Il est parfois indiqué que le régime cétogène est similaire au jeûne séquentiel en ce qui concerne l’augmentation de votre niveau de cétones, mais c’est une erreur ce n’est pas du tout le même résultat.

Lorsque vous pratiquez le régime cétogène vous n’êtes pas adapté aux graisses ou céto adapté, mais vous êtes en cétose ce qui n’est pas la même chose.

JEÛNE SÉQUENTIEL VS RÉGIME CÉTO

Le jeûne séquentiel vous permet d’être l’adapté aux graisses (céto adapté ou gras adapté), ce qui signifie que vous brûlez vos graisses (ou lipolyse, oxydation des graisses).

Quelle que soit votre alimentation, le jeûne séquentiel vous rendra adapté aux graisses donc vous fera brûler votre gras en trop.

Un régime cétogène exige que vous changiez d’alimentation, en ayant une alimentation pauvre en glucide et riche en graisse animale et en protéine.

Ce régime vous permet d’être en cétose, le but est de vous faire produire des corps cétoniques et au final de brûler du gras plutôt que du sucre.

Il y a donc des avantages à ce régime, mais comme pour tous les régimes, il a le désavantage d’être difficile à suivre sur le long terme, sachant qu’il vous faudra entre 4 à 12 semaines de régime cétogène pour produire régulièrement des cétones et commencer à utiliser une partie de vos graisses comme énergie…

Alors oui le régime cétogène augmente les corps cétoniques, mais comme je vous le dis dans l’article « 3 fausses croyances sur le jeûne séquentiel ».

Le régime cétogène est réputé pour sa capacité à augmenter le nombre de corps cétonique, mais il reste bien inférieur au jeûne séquentiel qui peut en augmenter le nombre 5 fois plus que le régime cétogène.

Le jeûne séquentiel est donc l’arme absolue pour brûler du gras et devenir adapté à la graisse ou céto adapté.

Vos réserves de glycogène (sucre) sont vite épuisables alors que vos réserves en lipides (gras) sont énormes, même les personnes minces possèdent de grandes quantités de réserve de graisse dans leurs tissus adipeux.

Il ne vous reste plus qu’a apprendre à votre corps grâce au jeûne séquentiel à brûler du gras en étant céto adapté (adapté au gras).

Qu’attendez-vous pour devenir un brûleur de gras ?

Êtes-vous un brûleur de gras ou un brûleur de sucre ?

VOUS ÊTES AU TOP !!!

 
Partager l'article :

2 commentaires

  • Laurent Juraver

    Bonjour Yohan !

    Super de lire ta motivation pour un changement de brûleur de sucre à brûleur de gras.

    Tu trouveras tout ce dont tu as besoin sur le site et n’hésite pas à me faire part de ton évolution.

    Merci pour ton commentaire TU ES AU TOP !

  • Yohan

    waw c’est fou tres interressant je veux bruler du gras c’est sûr !

    je suis clairement un bruleur de sucre mais ça va changer.

    Merci pour les conseils !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.