Rééquilibrage alimentaire

😱 3 ERREURS FATALES QUI VOUS FONT GROSSIR, VOIR PIRE !!!

Temps de Lecture: 11 min

Il y a des erreurs à ne pas commettre, le genre d’erreur qui vous ralenti ou même pire qui vous empêche d’atteindre votre objectif de perdre du gras pour UN CORPS AU TOP.

Encore faut-il en avoir conscience, le fait d’être expérimenté n’est pas l’assurance de commettre moins d’erreurs, parfois c’est même le contraire l’habitude faisant que vous répétez sans vous en rendre contre des actions contre-productives.

Vous allez ici grâce à cet article ne pas vous faire avoir et ne pas vous mettre des bâtons dans vos propres roues ou plutôt du gras dans votre propre corps 😉.

Je vous présente donc 3 erreurs que vous faites (sûrement) et qui vous empêchent de perdre du gras.

1.MANGEZ DEBOUT ! PIRE EN MARCHANT !

Manger debout fait grossir

Lorsque vous mangez debout, vous avez tendance à manger plus, jusqu’à 50 % de plus que lorsque vous mangez assis, car vous retardez la sensation de satiété.

Une étude menée sur 60 femmes de chercheurs de l’université de Surrey (Royaume-Uni) démontre qu’au-delà du fait de manger debout le fait de manger en marchant pousse encore plus à manger de grosses quantités que tout autre divertissement.

Vous mastiquez plus rapidement, vous avalez plus vite et plus de nourriture, car votre tête n’est pas à ce que vous faites.

Vous mangez en marchant, en regardant de multiples choses qui vous distraient, votre attention n’est pas sur votre nourriture. Vous ne pensez pas à ce que vous mangez, vous vous remplissez le ventre, vous mangez inconsciemment sans que votre cerveau comprenne totalement ce qui se passe.

Vous « embrouillez » votre cerveau qui comprend bien qu’il reçoit de la nourriture, mais ne voit pas grand-chose correspondant avec le fait de manger. Cette « brouille » donne l’impression à votre cerveau que vous ne mangez que de petites quantités ce qui le pousse à en demander plus.

Parfait si votre but est d’être Sumo (qui d’ailleurs sont de grands athlètes, 154 kg de moyenne tout de même…), mais si vous êtes sur UN CORPS AU TOP je ne pense pas que ce soit votre but 😉.

 

Ballonnement et perte de goût…

De plus, manger debout provoque des ballonnements, car vous aurez tendance à avaler plus d’air.

Une étude menée par des chercheurs américains sur 350 personnes publiée dans le journal of consumer research à démontré que manger debout altère les perceptions gustatives.

Il ressort de cette étude que le fait de manger debout diminue la saveur perçue des aliments, les mêmes aliments vous paraîtront moins bons si vous êtes debout. 

Le fait de manger debout ou en marchant, fait que vous utilisez vos jambes, votre rythme cardiaque augmente, vous utilisez également votre sang et ce sang va donc manquer aux intestins et empêcher à une bonne digestion.

2. MANGER DES PRODUITS ALLÉGÉS !

J’aurai beau pester, mais ils sont vraiment fort avec leur marketing, ils arrivent à faire croire à leurs histoires…

Pourtant il suffit de savoir lire les étiquettes pour voir à quel point leurs produits qui promettent une taille fine sont bourrés de sucre.

Ceux dits « allégés » ou light sont pleins d’édulcorants et de produits chimiques.

 

 

Les édulcorants ont un fort pouvoir sucrant encore plus fort que le sucre lui-même (environs 200 fois plus sucrants pour l’aspartame) vous les retrouvez dans les produits « light » sans sucre.

Vous ne verrez aucun athlète consommer des produits allégés pour perdre du gras (à part dans les publicités bien sûr 🤑pour les billets de toutes les couleurs), car ils savent que le fait de consommer ce genre de produit pousse à compenser, à consommer toujours plus de nourriture à la recherche de vrai sucre donc au final à stocker du gras.

Ils savent également que les études épidémiologiques montrent que les consommateurs de ce genre de produits c’est-à-dire les produits pleins d’édulcorant sont bien plus souvent en surpoids que les personnes n’en consommant pas ou peu.

En matière de nourriture, combien de fois dois-je le répéter ne jamais tromper votre cerveau, ne jamais tromper votre cerveau, ne jamais tromper votre cerveau 😡 !!!

Jouer avec votre cerveau en lui donnant du goût sucré sans le sucre et les calories est le meilleur moyen de le perturber et de le pousser à combler ce manque et donc de vous pousser à grignoter.

Vous ne perturbez pas seulement votre cerveau vous perturbez aussi votre deuxième cerveau c’est-à-dire vos intestins. Votre flore intestinale (ou microbiote) joue un rôle essentiel pour votre santé. De plus perturber la flore intestinale favorise la résistance à l’insuline ce qui à pour effet la prise de gras.

Une étude de l’INSERM (l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale) conclue sur le fait que les personnes consommant des boissons light régulièrement ont un risque accru de 15 % pour ceux consommant o,5 litre par semaine et de 59 % pour ceux en consommant 1,5 litre par semaine de développer un diabète que celles n’en consommant pas.

Le plus triste étant que ce sont les personnes en surpoids et les diabétiques qui sont les plus tentées de consommer ce genre de produit, car à première vue ces produits ne provoqueraient pas de pic de glycémie (mais bien sûr…)

Nombreux sont encore les effets néfastes découverts sur les édulcorants (cancers) certains y vont avec le dos de la cuillère quand ils parlent des édulcorants, mais ce n’est pas mon cas alors voici la vérité nue :

Pour résumer en gros, il « n’y a aucun avantage à consommer des édulcorants ,car les édulcorants vous rendent malade et gros.

Faites un rééquilibrage alimentaire pour faire de meilleurs choix alimentaires pour vous et éliminer le gras sans vous rendre malade.

Suivi d’un jeûne séquentiel et vous allez toucher le ciel 😉, bon c’est pour la rime mais vous allez vraiment perdre du gras c’est sûr.

(Les lecteurs de cet article ont également lu : Stop à l’alimentation émotionnelle)

3.FAIRE DES CRUNCHS !!

 

 

Ce mouvement n’est pas fonctionnel et n’a pas de réelle raison d’être sauf si votre but est de travailler dur pour au final avoir une hernie discale.

Votre colonne vertébrale est composée des vertèbres lombaires (bas du dos), dorsales (milieu du dos), et cervicales (cou) et les crunchs mettront à mal votre colonne vertébrale, surtout les vertèbres lombaires (bas du dos).

Le mouvement d’avant en arrière tasse, pousse le disque intervertébral au-delà de ses limites provoquant une lésion laissant passer le nucleus pulposus qui est la parti molle, la masse gélatineuse, transparente, d’une grande plasticité, positionnée à l’arrière du disque.

Voyez sur l’image ci-dessous, comme le disque intervertébral est pincé, c’est ce qui se passe lors des crunchs vous risquez l’hernie discale.

 

 

Cette lésion est très douloureuse et empêche les disques intervertébraux de bien remplir leurs différents rôles :

  • Permettre la flexibilité entre les vertèbres
  • Absorber les chocs, d’amortir les pressions sur la colonne vertébrale
  • Consolider les vertèbres entre elles, renforcer la colonne vertébrale

Pour avoir des abdos au top, travaillez en statique (la planche) et non en raccourcissant les grands droits.

Lorsque vous faites des crunchs, vous rapprochez votre buste de votre bassin, vous mettez la pression sur votre ceinture abdominale, en particulier sur votre transverse, qui je vous le rappel est un muscle abdominal profond situé sous le grand droit.

Capital pour les abdominaux, car il vous permet d’avoir rapidement un ventre plat, d’améliorer votre posture, votre silhouette, votre respiration…

Faire des crunchs (ou des abdos) c’est une grave erreur, car lorsque vous faites cet exercice vous contractez les grands droits et mettez la pression sur :

  • Vos transverses qui perdent en tonus, ne peuvent se contracter (adieu ventre plat)
  • Vos viscères abdominaux (foie, estomac, intestins, rate, reins, vésicule biliaire…) ne sont pas fait pour s’écraser comme une balle en mousse, ce qui va les pousser, les déplacer et leur faire mettre la pression soit sur vos lombaires soit sur votre périnée. Ce mouvement non fonctionnel peut aboutir à une descente d’organe !! À une hernie inguinale (vos viscères traversent la paroi abdominale au niveau du canal inguinal, au niveau de l’aine) !! Également risques de fuites urinaires pour les femmes…

Ce mouvement ne permet pas une bonne transmission de la force et d’être bien gainé. Pour UN CORPS AU TOP, travaillez plutôt vos abdominaux en synergie avec vos muscles du dos.

BONUS 4. NE PAS FAIRE DE HIIT !!!

Je ne peux résister au plaisir de vous offrir ce petit 4 en plus.

Ne pas faire de HIIT est une erreur fatale pour perdre du gras en santé, le tout à une vitesse défiant toute concurrence.

En voici un parfait exemple, une étude (1) d’avril 2016 a démontré que douze semaines d’entraînement par intervalles training, intensif, améliorent les indices de santé cardiométaboliques de la même manière que l’entraînement d’endurance traditionnel malgré un volume d’exercice et un engagement de temps cinq fois inférieurs.

 

En voici le déroulement…

 

OBJECTIFS :

Nous avons étudié si l’entraînement par intervalles de sprint était une stratégie d’exercice efficace pour améliorer la sensibilité à l’insuline et d’autres indices de santé cardiométabolique dans la même mesure que l’entraînement traditionnel d’intensité modérée.

l’entrainement par intervalle impliquait 1 minute d’exercice intense dans un délai de 10 minutes, tandis que l’entrainement traditionnel d’intensité modérée impliquait 50 minutes d’exercice continu par session.

MÉTHODES :

Les participants ont effectué trois séances hebdomadaires d’exercices intenses ou de cardio modéré pendant 12 semaines. Les exercices intenses impliquaient des sprints (à fond !), cycle de 3×20 secondes entrecoupées de 2 minutes de vélo à rythme faible (environ 50 W) , tandis que pour l’autre groupe cela impliquait 45 minutes de vélo continu à environs 70 % de la fréquence cardiaque maximale (representant 110W). Les deux protocoles impliquaient un échauffement de 2 minutes et un retour au calme de 3 minutes (à 50W).

RÉSULTATS :

La consommation maximale d’oxygène a augmenté de 19 % après l’entraînement dans les deux groupes. L’indice de sensibilité à l’insuline, déterminée par des tests de tolérance au glucose intraveineux effectués avant et 72 heures après l’entraînement, a augmenté de manière similaire. Le contenu mitochondrial des muscles squelettiques a également augmenté de manière similaire pour les deux groupes.

Oui les mêmes résultats pour les deux groupes, mais comme expliqué plus haut avec une chose qui change la donne, c’est que les résultats sont obtenus en 5 fois moins d’exercices en termes de volume et en 5 fois moins de temps avec du HIIT.

Parce vous n’ avez plus de temps à perdre, vous avez peut-être déjà essayé un tas de choses rébarbatives et inefficaces.

Des régimes miracles, les lotions inconnues, les fameuses publicités internet vous expliquant que toute l’industrie déteste une personne parce qu’elle a trouvé la solution pour perdre du poids (🙃, mais bien sûr) et qu’il vous faut agir vite avant que la vidéo ne soit effacée.

Vous en avez vu de toutes les couleurs comme les crayons de couleur, vous vous souvenez les crayons de couleur à l’école du plus foncé au plus clair j’essayais toujours de les remettre dans le même ordre pour garder le côté arc-en-ciel bref… je m’égare…

 

Vous pouvez lire (si ce n’est déjà fait) les avantages que vous apporte la pratique du HIIT dans cet article 5 raisons de ne pas faire de course à pied, mais du HIIT ou bien l’article 5 raisons de ne pas faire du HIIT JAMAIS ! 🤔.

Il est temps de réussir d’être au top, le top que vous désirez tant, rien ne vous en empêche à présent vous avez la méthode et le site qu’il vous faut.

Lisez les articles, suivez les conseils et passez à l’action pour

UN CORPS AU TOP !!!!

Pour cela pensez à télécharger mon programme gratuit de 12 semaines de HIIT, lien est à la suite de cet article.

Pensez-vous à une 5e erreur en particulier ?

Faites-vous une, plusieurs ou toutes ces erreurs ?

 

 

 

VOUS ÊTES AU TOP !!!

Partager l'article :

2 commentaires

  • Laurent Juraver

    Bonjour Chapeline !

    Super si tu ne fais pas de CRUNCH, ne jamais en faire !

    Souvent je vois les gens se tenir par les pieds, pour faire des “abdos” mais ne savent pas qu’ils travaillent les

    fléchisseurs de la hanche bien plus que les abdominaux dans cet exercice…

    BONNE SANTÉ, Bon HIIT !

  • Chapeline

    Bonjour Laurent,

    Article toujours aussi agréable a lire et très instructif.

    Il s’avère que je ne faisais pas ce mouvement mais du coup je ne risque pas de le faire du tout.

    Ces derniers jours de confinement m’ont permis de me concocter grâce à tes articles sur l’alimentation une bonne assiette remplie d’oligo-élément et de continuer ma lancée sur le Hiit pour un Corps Au Top.

    Merci Laurent Au Top 💪🏾👍🏾
    L’été approche 👙😉

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.